Le Grand Rabbinat partagé: Monter ou pas, sur le Mont du Temple ?

Est-il, selon la Halaha (loi juive), strictement interdit pour un juif, de monter sur le Mont du Temple à Jérusalem? Un panneau, installé par le Rabbinat à l’entrée du Har Habayit, attire les foudres, car il définit le statut d’un juif qui y monterait de passible de « Karet » (retranché du peuple physiquement ou spirituellement). 

Il y a cinq ans le Grand Rabbinat plaçait à l’entrée du Mont du Temple un panneau qui stipulait en vertu de la loi juive, l’interdiction pour les juifs de pénétrer sur l’esplanade du Mont du Temple. Les principaux rabbins du sionisme religieux exigent d’assouplir la formulation, qui préciserait que, bien que le Grand Rabbinat interdit en effet l’accès à l’esplanade, il reconnaît que certains rabbins l’autorisent sous certaines conditions.

Le texte en vigueur aujourd’hui est le suivant: « Information et avertissement. Il est interdit selon la loi juive pour toute personne d’entrer dans l’enceinte du Mont du Temple en raison de sa sainteté des lieux », le signataire étant le Grand Rabbinat. Cette formule, soulève la colère de ceux qui y montent. L’entourage des rabbins permissifs ont l’intention d’insister sur la variante en expliquant qu’il y a des rabbins qui autorisent la visite des lieux. Le Rav Aryeh Stern, le Rav Chmouel Eliyahou, Rav Dov Lior, Rav Nachum Rabinowitz et le Rav David Chaï Hacohen.

Nouvelle formulation ?

Dans la nouvelle formulation, aucune autorisation d’entrée ne devrait cependant être formulée. En revanche, une phrase devrait indiquer que les avis sont partagés sur la question ou que c’est le Grand Rabbinat qui a confirmé l’interdiction, et laissera entendre que d’autres Rabbins, décisionnaires aussi, l’autorisent, sous certaines conditions : immersion préalable dans un bain rituel et interdiction de fouler certains périmètres qui dans le Temple étaient autorisés au seul Grand prètre.

Si certains sont optimistes en vue d’un probable changement, le Richon Letsion, Rav Ytshak Yossef s’y oppose farouchement et le Grand Rabbin ashkénaze d’Israel, Rav David Lau, quant à lui examine encore les possibilités. Quoi qu’il en soit, il n’y aura sûrement pas de changement significatif en terme de principe de l’entrée sur le Har Habayit par le Grand Rabbinat.

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j'ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l'Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *