Pourquoi les supporters de l’Ajax d’Amsterdam chantent Hava Naguila

Mais qu’est-ce qui pousse les supporters de l’Ajax Amsterdam de se balader chaque soir de match avec un drapeau israélien à la main en entonnant Hava Naguila ? (vidéo ci-dessous)

L’Ajax Amsterdam est le plus grand club hollandais de football et l’un des plus grands en Europe. C’est aussi un club qui développe volontairement une singulière ambiguïté : il se veut juif. Jusqu’à dix mille « siders » (nom donné aux supporters de clubs hollandais) amstellodamois se surnomment « Joden » (juifs en néerlandais), brandissent des tifos, des casquettes, des T-shirts ornés d’une étoile de David et font vibrer l’ArenA Stadium avec des chants juifs.

Pourtant ils ne sont pas juifs. Ils ne renient pas leur religion ou leurs ancêtres, non ils ne sont juste pas juifs. Le club et les supporters ont développé au fil des années ce philosémitisme à l’excès faisant d’eux le plus juif des clubs goy.

Alors pourquoi se disent-ils juifs ?

Difficile d’expliquer pourquoi l’Ajax Amsterdam se prend pour un club juif. Tout ce que l’on sait c’est qu’un des membres fondateurs du club était juif et que ce mouvement s’est accentué à partir des années 60. L’ancien (comme le nouveau) stade se trouvait à proximité d’un quartier juif, ce qui a pu contribuer à l’éclosion de cette identité.

Se proclamer juif c’est afficher son côté rebelle. La réflexion est un peu limitée mais colle donc bien au côté rebelle. Donc, l’Ajax, un club juif ? Vendu ! Le Barça est fier d’être catalan, le Celtic Glasgow fier d’être catholique et l’Ajax d’être juif sans l’être.

« On s’appelle ‘Juifs’ juste pour ôter le plaisir des autres fans qui croient nous insulter en nous désignant comme Juifs », confiait en 2005 au Monde, Erwin Pieters, ultra du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *