Abbas: “Nos martyrs sont ce que nous avons de plus sacré”

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré, dans une allocution prononcée au camp de réfugiés de Jalazone, près de Ramallah, que les Palestiniens ne pouvaient être chassés de leur patrie et que chaque construction de l’occupation sioniste serait détruite et jetée à la poubelle de l’histoire. Il a affirmé que les Palestiniens étaient les Cananéens, qui vivent en Palestine depuis 5 000 ans et a rejeté les conférences de Varsovie et de Manama, les jugeant inacceptables pour le peuple palestinien. Il a affirmé que Jérusalem appartenait aux Palestiniens. Le public a scandé : « Nous marchons vers Jérusalem, des martyrs par millions ! »Lire la suite sur jforum.fr