Lance-roquettes à Caluire: Le fondateur de l’école coranique hors de cause

Lance-roquettes à Caluire: Le fondateur de l’école coranique hors de cause

ENQUÊTE Les locaux de l’établissement privé jouxtaient l’entrepôt où a été découverte l’arme…

La commune de Caluire-et-Cuire, près de Lyon. — Google Maps

L’homme placé en garde à vue après la découverte d’un lance-roquettes démilitarisé dans un entrepôt désaffecté, à Caluire-et-Cuire, près de Lyon, a été mis hors de cause. Le propriétaire de l’engin a été identifié a indiqué, vendredi, une source proche de l’enquête.

« La garde à vue a été levée hier [jeudi] soir », a précisé cette source avant de donner davantage de détails sur l’avancée des investigations : le lance-roquettes a été « laissé » dans le local par l’ancien locataire des lieux, une société d’emballage et de conditionnement de produits, notamment militaires. Un obus fumigène, un étui vide et quelques autres objets avaient été également trouvés à proximité.

 

Lire la suite sur JForum