Un député britannique accuse Tsahal…c’était un soldat guatémaltèque !

 

Le député travailliste britannique Graham Morris s’est excusé sur son compte Twitter après avoir partagé la vidéo d’un soldat guatémaltèque tabassant un jeune homme. Le député britannique pensait qu’il s’agissait d’un soldat de l’armée israélienne frappant un arabe.

Le député travailliste britannique Graham Morris s’est excusé mardi dernier pour avoir partagé une séquence de ce qu’il a prétendu être un soldat israélien « battant des enfants palestiniens pour le plaisir ». Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une vidéo tournée au Guatemala.

« Je suis désolé d’avoir relayé cette vidéo censée montrer comment l’armée israélienne frappent les enfants (sic). Il s’agissait en fait d’un soldat de l’armée guatémaltèque. Mon erreur illustre les dangers des fake news sur Internet. À l’avenir, je vais mieux examiner mes sources.

Morris a tout d’abord qualifié cette opération d ‘ »erreur honnête », ajoutant « il existe de nombreux exemples documentés montrant que Tsahal a maltraité des enfants prisonniers palestiniens que j’ai vus moi-même en Cisjordanie.»

« Vous êtes un idiot doublé d’un crétin nuisible »

La meilleure réaction provient de l’un de ses collègues parlementaires qui a twitté : « Graham Morris, vous êtes un idiot doublé d’un crétin nuisible…Ah désolé, demain, je m’excuserai et examinerai mieux mes sources ».

Plus sérieusement, selon Sky News, Morris a partagé un tweet d’un compte important de Jeremy Corbyn, le leader travailliste avec pour légende: « Merveilleuse, absolument merveilleuse, l’armée israélienne, l’armée la mieux financée, la mieux entraînée et la mieux équipée du monde prise en flagrant délit pour battre des enfants palestiniens pour le plaisir. Que Dieu leur pardonne.  »

Le parti Travailliste, principal parti d’opposition du Royaume-Uni, a été accusé de tolérer l’antisémitisme sous Corbyn. Le mouvement ouvrier juif, qui est affilié au parti, a voté début avril une motion de censure contre Corbyn pour sa gestion des plaintes d’antisémitisme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *