Pour la première fois, Israël dépasse la France en terme de PIB

Depuis 2009 et l’élection de Binyamin Netanyahou à la tête du gouvernement israélien, Israël est passée selon le FMI de la 33ème à la 23ème place mondiale en termes de PIB par habitant. Selon la CIA, de la 43ème à la 25ème place. Sur cette période le PIB par habitant a augmenté en termes réels (c’est à dire une fois l’inflation enlevée) de 17% contre 2% pour la France qui est passée elle à la 26ème place mondiale.

Pour la première fois, Israël dépasse la France en termes de PIB par habitant nominal.

Ces résultats sont avant tout la conséquence des réformes menées en 2003-2005 par le même Netanyahou alors ministre des Finances. En tant que Premier ministre, son action économique a été beaucoup plus limitée, surtout après la « révolte des tentes » de 2011. Il a dû en particulier composer avec des partenaires de coalition démagogiques et populistes comme Lapid et maintenant Kahlon qui menacent de ramener l’économie israélienne des années en arrière par leurs politiques irresponsables.

Cependant les avancées ont continué ces dernières années avec l’ouverture de plus en plus grande du marché israélien à la concurrence: téléphone portable, lignes aériennes, produits laitiers, bientôt viande, réforme des ports, réduction de la régulation etc. Dans certains cas les effets ont été immédiats, dans d’autres les effets se feront sentir dans plusieurs années. A ceci il faut rajouter l’accord sur le gaz qui devrait commencer à contribuer fortement à l’économie israélienne à partir de 2020.

Et la pauvreté ?

Au lieu de se réjouir de ces bonnes nouvelles, certains s’en offusquent et les rejettent, arguant du fait que des « millions » d’Israéliens seraient pauvres et vivraient dans la misère. Selon l’OCDE, le taux de pauvreté relative en Israël serait de 18%, ce qui la placerait suivant les années en tête ou en seconde position des pays de l’organisation.

Chacun remarquera pourtant en se promenant dans la rue qu’il n’y a pas 18% de miséreux en Israël. Ce même classement place les Etats-Unis avant le Mexique ou la Turquie, des pays où on trouve une misère absolue sans commune mesure avec ce qui existe aux Etats-Unis ou en Israël. C’est qu’il ne s’agit pas de pauvreté réelle mais « relative », c’est-à-dire en relation avec le niveau de vie du pays. Un « pauvre relatif » aux Etats-Unis sera considéré comme appartenant à la classe moyenne au Mexique. Il ne s’agit donc pas de pauvreté au sens où la plupart des gens l’entendent.

En fait, en termes de pauvreté objective, tous les indicateurs montrent une hausse réelle et généralisée du niveau de vie en Israël depuis 10 ans: taux d’équipement en appareils électroménagers, télévisions HD, smartphones, voitures, vacances à l’étranger etc…, tous ont significativement augmenté. Un indicateur de pauvreté réelle, la difficulté à acheter à manger, place Israël parmi les pays les *moins* pauvres de l’OCDE. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de pauvres en Israël, il existe malheureusement trop de gens qui vivent dans des conditions catastrophiques. Mais c’est le cas dans tous les pays, et depuis toujours. Il n’y en a pas particulièrement plus en Israël qu’ailleurs, probablement moins en fait. Et la meilleure façon de les aider est de continuer et d’intensifier les politiques libérales qui permettent de baisser les prix, de créer des emplois, et d’améliorer le niveau de vie de chacun.

Binyamin Lachkar

Binyamin Lachkar

Conseiller au ministère israélien des Sciences. Analyste en politique publique.

13 pensées sur “Pour la première fois, Israël dépasse la France en terme de PIB

  • Avatar
    19 septembre 2017 à 16 h 12 min
    Permalink

    Statistiques absolument pas probente , le PIB est entre les mains de quelques dizaines de milliers d’habitants la grande majorité des israéliens ne sont pas concernés par cela. Les performances d’israel ne concerne malheusement aucune très petite minorité. Bibi à rendu Israël comme un des pays de l’OCDE le plus inégalitaire.

    Répondre
    • Avatar
      19 septembre 2017 à 18 h 44 min
      Permalink

      Vous dites absolument n’importe quoi. Allez faire votre propagande marxiste ailleurs.

      Répondre
    • Avatar
      25 septembre 2017 à 13 h 47 min
      Permalink

      Gerardn. Some facts to support your argument would be welcome.

      Répondre
  • Avatar
    19 septembre 2017 à 16 h 30 min
    Permalink

    Les reformes engagees par bibi sont parfois frenees par la  » goche  » qui detient les monopoles , des grands lmportateurs , des banques , et aures acteurs economiques , et biensur , les medias qui couvrent toute cette corruption !

    Répondre
  • Avatar
    19 septembre 2017 à 20 h 44 min
    Permalink

    Tout le secteur economique qui était contrôlé par l’economie cooperative il y a 20 ans de cela a ete privatisé par Bibi et ses équipes, au profit des copains. C’est le pouvoir du Likoud qui est responsable des difficultés extrêmes qu’ont les israéliens dans leurs vie aujourd’hui.

    Répondre
  • Avatar
    19 septembre 2017 à 20 h 48 min
    Permalink

    Cette analyse me semble tellement loin de la réalité … celle qu’on voit aux caisses des supermarchés où des gens laissent leurs courses sur le tapis car le carte de paiement ne marche pas …
    Allez voir dans les banques israéliennes vous y verrez des files de braves gens venir négocier ou justifier un énièms découvert vendu à prix d’or !

    Répondre
  • Avatar
    19 septembre 2017 à 23 h 16 min
    Permalink

    Ce n’est pas un article , c’est une ode à Bibi. Que dis-je une ode, non, une dithyrambe. Tout ce qui marche c’est grâce à lui et tout ce qui foire c’est à cause de la gauche. Comme Bibi téléphonait tous les soirs au réac chef du Bibiton alias IsraelHayom, il a du aussi passer quelques coups de fils à Mr Lachkar

    Répondre
  • Avatar
    20 septembre 2017 à 8 h 23 min
    Permalink

    Les voilà les ultra riches qui donnent à Monsieur Lashkar son sentiment d’une économie prospère …
    http://www.tel-avivre.com/2017/09/19/selon-forbes-patrick-drahi-est-redevenu-lhomme-le-plus-riche-disrael/
    Malheureusement cette richesse accumulée ne profitera pas a l’israëlien lambda … L’israélien a 5000 shekels par mois (et qui au passage paie un loyer de 4500…)
    Après avoir acheté 1,2,4 voitures de luxe et 1,2 voir 3 Mega villas en Israel… En quoi ces ultra riches et leur fortune sont ils bénéfiques dans l’économie israélienne réelle ? L’économie locale … Pas celle de Monaco

    Répondre
    • Avatar
      20 septembre 2017 à 10 h 15 min
      Permalink

      Le socialisme qui a tellement bien réussi en France et maintenant au Venezuela détruit le cerveau des Juifs de France. Vous vous rendez compte que tout ce que vous écrivez est faux?

      Répondre
      • Avatar
        20 septembre 2017 à 12 h 22 min
        Permalink

        Je suis en israel depuis tant d’année … que cela rend votre remarque amusante … 🙂

        Répondre
    • Avatar
      25 septembre 2017 à 13 h 53 min
      Permalink

      Yoyo. The official monthly wage is 10,146 Shekels – not 5,000 as you claimed:
      https://tradingeconomics.com/israel/wages
      at today’s exchange rate 4.14 Shekels to the Euro, I calculate 2,433 EUR/month.
      Why do you alter the facts to suit your gripe?

      Répondre
  • Avatar
    20 septembre 2017 à 12 h 26 min
    Permalink

    Je suis entré au Likoud en 1974 1 an après sa création par M Bégin, et en suis sorti en en 2005 avec Arik Sharon pour Kadima. Le nouveau Likoud est à été forgé par Bibi et n’a rien à voir avec celui de Bégin.Aujourd’hui ce parti n’est plus sioniste , puisqu’en plaçant plus de 20% de la population dans la précarité il viole les idéaux qui font les fondements d’israel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *