[Vidéos] Violences policières extrêmes lors d’une manifestation des orthodoxes contre la conscription à Jérusalem

Au moins une dizaines de manifestants juifs ultra-orthodoxes ont été arrêtés dimanche après-midi lors de manifestations organisées par les Haredim qui protestaient contre la conscription dans l’Armée Israélienne. Des adolescents ont été blessés, la police s’est montrée « cruelle » et « violente » contre les manifestants disent un certain nombres de témoins et des vidéos compromettant des officers de police ont été publiées…

Le conflit juif ultra orthodoxe avec la police israélienne lors d’une manifestation contre l’arrestation du petit-fils du rabbin Shmuel Ya’akov Kahn  qui n’a pas respecté une ordonnance de recrutement, près du bureau de recrutement de l’armée à Jérusalem, le 17 septembre 2017. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Dimanche, des centaines de Haredim (juifs ultra-orthodoxes) se sont réunis pour une manifestation dans la capitale organisée par  Eda Haharedit en réponse à l’arrestation du petit-fils du rabbin Shmuel Ya’akov Kahn et d’une manière génerale  à une récente décision de la Cour suprême qui souhaite apporter des modifications au projet de loi qui exempte du service militaire les étudiants en yeshiva à plein temps jusqu’en 2023. Des militants ont accusé des officiers de police d’avoir utilisé la force de manière excessive  affirmant que des manifestants non violents avaient été agressés. Des enregistrements vidéos en témoignent et montrent des policiers bousculant violemment les manifestants, les traînant sur le sol, dans les rues et les jetant sur les trottoirs en les frappant parfois.

Lire la suite sur tel-avivre.com