Le père du Premier ministre polonais invente « l’autodéportation des juifs »

Sur fond de crise entre Israël et la Pologne, un ancien politicien polonais, qui est le père de l’actuel Premier ministre, a déclaré que pendant la shoah, les Juifs s’étaient installés dans les ghettos de leur propre gré pour s’éloigner des Polonais non-Juifs.

Kornel Morawiecki, ancien sénateur dont le fils Mateusz est devenu Premier ministre l’année dernière, est l’auteur d’une déclaration abracadabrante dans une interview publiée cette semaine (mardi) par le magazine en ligne Kultura Liberalna. Une petite phrase dont seuls les antisémites les plus coriaces ont le secret. En un mot comme en cent, les Juifs se sont auto-déportés vers les camps de la mort pendant la Shoah.

« Savez-vous qui a chassé les Juifs du ghetto de Varsovie ? Les Allemands, vous pensez ? Non. Les Juifs eux-mêmes y sont allés parce qu’on leur a dit qu’il y aurait une enclave. On leur a dit qu’ils n’auraient pas à gérer ces affreux polonais », a expliqué Kornel Morawiecki.

Poursuivant sur sa lancée, l’ancien politicien a également accusé les juifs d’avoir eux-mêmes, organisé les déportations vers les camps d’extermination. « Qui a évacué les juifs pour les transférer vers les camps. Les Allemands ? Non, c’est la police juive qui faisait le boulot « …

De père en fils…

Récidives familiales… Les déclarations du père de Moravitsky interviennent environ un mois après que son fils ait fait des remarques similaires au journaliste israélien Ronen Bergman, lors de la conférence de Munich sur la sécurité.

Par ailleurs, en janvier dernier, la Pologne a adopté une loi imposant une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans, pour ceux qui évoquerait une responsabilité polonaise dans la Shoah ou utilisent l’expression «camps de la mort polonais». La loi a suscité du ressentiment en Israël et parmi les Juifs de la diaspora. Aussi, ils l’ont considérée comme une tentative de cacher la responsabilité de la Pologne pour le meurtre de Juifs. Enfin, il s’agit également de dénier l’antisémitisme qui faisait rage en Pologne à l’époque.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *