Israël Talpaz, l’homme qui communique avec les arbres !

 

Excellent mélange d’expert militaire et de spécialiste agricole, Israël Talpaz a créé le premier réseau spécial « surveillance arbres ».

Ainsi, Israël Talpaz, (l’heureux cofondateur et PDG de SeeTree depuis septembre 2017) à l’écoute des arbres, tous les arbres aussi nombreux puissent-ils être, peut-il donner des renseignements essentiels à tout producteur à la recherche de solutions pour vaincre les maladies et augmenter les rendements.

Très satisfait, à juste titre de la réussite de son entreprise, il aime à raconter comment il a su mêler les acquis de son expérience militaire à son amour pour l’agriculture, (une passion qui lui vient de son père ancien professeur en la matière), pour en arriver à se spécialiser dans les agrumes après qu’une maladie bactérienne bien spécifique ait dévasté l’industrie des agrumes de Floride au cours de la dernière décennie entraînant une chute notable de la production.

 Le savoir-faire de SeeTree :

Recueillir et analyser « l’intelligence » de chaque arbre au fil du temps – à l’aide de drones, de capteurs  et un lot d’applications automatiques avancées sur le terrain pour « prévoir et éviter » tout panel de la même eau, chacune plus insupportable que de raison

La startup basée à Tel Aviv où sont construits les outils technologiques de base, associée à de grandes entreprises dispersées à travers le monde se développe mieux que mauvaise herbe ne saurait le faire !

« Nous rêvons de diriger le monde des réseaux de renseignement pour tous les types d’arbres ne serait-ce que parce que les arbres ont une durée de vie qui se situe entre 30 et 40 ans que si vous en perdez un, il vous faudra attendre cinq longues années pour retrouver le même niveau de production de fruits »  a déclaré Hachamov, cofondateur et président de SeeTree. Il ajoute que le système peut fonctionner pratiquement sous tous les climats. Et si les arbres constituent un marché moindre que les cultures en plein champ, ils ont néanmoins une grande valeur ».

En transformant chacun des arbres en une entité numérique, pour la première fois il est devenu possible aux agriculteurs de se rendre sur place sans se tromper de chemin pour agir précisément…

Le Waze des arbres

Chaque arbre représenté par un point coloré sur le système d’imagerie SeeTree, la fine équipe aime appeler son interface mobile « le Waze des arbres », un surnom approprié étant donné que l’un de ses investisseurs, Uri Levine est fondateur de Waze.

Facile d’emploi, en utilisant notre application mobile, à tous moments, l’agriculteur peut voir en se promenant quels arbres nous avons identifiés comme étant faibles », explique Hachamov…

Ceci contre envoi de facture de frais mensuels basés sur le taux de l’euro et la superficie de l’exploitation.

 

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *