Le jour où Menahem Begin sauva la vie du président égyptien

42 ans après les faits, voici un épisode méconnu du rapprochement israélo-égyptien. Juste avant sa visite en Israël, Anouar el Sadate échappa à la mort. Plus exactement, à un assassinat. Et c’est l’aviation israélienne sur ordre de Menahem Begin qui  intervint. Récit effectué par un membre de l’entourage présidentiel égyptien, à la télévision égyptienne, il y a quelques jours, et rapporté par la chaîne publique israélienne (Kan chaîne 11). Pendant la période estivale, Coolamnews vous propose une sélection des meilleurs articles ou vidéos des années écoulées. Bonne (re) lecture ou visionnage. Article publié le 19 novembre 2018.

Le 9 novembre 1977, Sadate prononce un discours qui surprend le Parlement égyptien : il se déclare prêt à se rendre en Israël et y rencontrer Menahem Begin afin de parvenir à la paix. Dix jours plus tard, le 19 novembre, il s’y rend effectivement et s’exprime devant le Parlement israélien.

Avant cette visite historique, Sadate tente de convaincre celui qui est encore son allié Hafez el Assad. Il se rend en Syrie et rencontre son homologue. L’objectif du président égyptien est d’amener le syrien avec lui à Jérusalem. El Assad oppose un refus catégorique. Sadate propose alors de le représenter auprès des Israéliens. Là encore la réponse sera négative.

Hafez el Assad donne l’ordre de tuer Sadate

C’est l’échec, Sadate s’apprête à rentrer bredouille au Caire. Il ne sait pas encore que Hafez el Assad est abasourdi par la quête de paix du Raïs égyptien. A tel point, qu’il ordonne de le supprimer. L’avion de Sadate décolle de Damas. Il est aussitôt pris en chasse par un avion de combat syrien. Ce dernier doit abattre au-dessus de la méditerranée, l’appareil d’Anouar el Sadate.

Les radars israéliens repèrent la menace. L’alerte est aussitôt lancée. Menahem Begin en personne, dialogue avec le président égyptien. « Je vous protégerai jusqu’à votre retour chez-vous », lui assure le Premier ministre israélien. Des avions de chasse frappés de l’étoile de David sont lancés à la poursuite du Mig syrien. Ce dernier prend la fuite et abandonne sa funeste mission.

Sadate à Jérusalem

Quelques jours plus tard. Sadate était à Jérusalem. Le 26 mars 1979, le traité de paix est officiellement signé.

Le 6 octobre 1981, le Président égyptien Anouar el-Sadate est assassiné par un soldat opposé au traité. Vice-président au moment de l’assassinat de Sadate, Hosni Moubarak lui succède le 14 octobre.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Le jour où Menahem Begin sauva la vie du président égyptien

  • Avatar
    19 novembre 2017 à 11 h 07 min
    Permalink

    Commentaire de l’article : Un Israélien dans un état grave après un attentat à la voiture piégée….qui eut lieu vendredi 17 novembre 2017!
    Pourquoi n’a t-on pas massacre le sale petit porc de palestinien qui a fait ca ? On se fout de connaitre l’age de ce fumier qu’il ait 9 ans (chose possible ), 17 ans ou même 118 ans, a partir du moment ou il vient assassiner un Juif civil il doit crever avec la même pitié qu’il a manifeste envers ces victimes INNOCENTES!
    Pourquoi le garder vivant? Pour que le gouvernement français vienne le feliciter comme il vient féliciter Berghouti! A MORT CE PETIT FUMIER et gardons bien son corps pour les futurs échanges!

    signe: 90% des israéliens qui EXIGENT la peine de mort immédiate pour tout palestinien de 6 a 150 ans qui a l’audace de venir tenter (même sans réussir) a tuer un Juif en Israel……Quel que soit son age ce palestinien tente de tuer dans le but de rejoindre le paradis d’Allah……Faisons lui plaisir, réalisons son voeu le plus cher et massacrons le immédiatement puisqu’il est venu de toute manière pour crever! Et nous en Israel on préfère le voir crever seul qu’en emportant quelqu’un qui avait envie de vivre : en épargnant ici la vie de ce palestinien de 17 ans on lui permet de RECIDIVER , chose qu’il ne manquera pas de faire comme ça c’est vu des milliers de fois…..DONC EN ÉPARGNANT LA VIE DE CE TERRORISTE NOTRE GOUVERNEMENT EST COMPLICE DU PROCHAIN MEURTRE QUE CE PALESTINIEN EPARGNE FERA DANS LE FUTUR!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *