En Cisjordanie, un fermier recrée les parfums portés par Cléopâtre et les rois d’Israël.

 

Dans sa ferme près de la mer Morte, Guy Erlich prétend avoir reconstitué le parfum de Cléopâtre, l’huile d’onction des rois d’Israël ou encore l’encens utilisé au Temple juif de Jérusalem. Passionné par les plantes de l’Antiquité, cet agriculteur de 48 ans a dévoré la littérature qu’il a pu trouver sur le sujet et s’est lancé en 2008 dans la culture et la transformation de ces plantes sur une colline près de la colonie juive d’Almog, en Cisjordanie.Lire la suite sur israelvalley.com