Doctorant à 89 ans. Cet israélien facétieux force l’admiration

 

Pour Gabriel Barshi, ce fut certainement l’une des journées les plus riches en émotions de sa vie : non seulement une partie de sa famille était venue spécialement de République dominicaine mais plusieurs journalistes voulaient l’interviewer.

En même temps que 180 autres doctorants de l’université de Haïfa Gabriel Barshi s’est vu remettre son diplôme de fin d’études. Parmi les 111 femmes et 69 hommes qui ont partagé cet honneur avec lui Gabriel s’est démarqué non seulement par son extraordinaire bonne humeur mais aussi et surtout par le fait qu’avec ses 89 ans il était l’étudiant le plus âgé de l’université et sans doute aussi de tout le pays.

Gabriel Barshi, né en 1930, a grandi à Tel-Aviv et vit maintenant à Pardès Hanna. Le sujet de sa thèse était le suivant :  „The challenge : New Mediation on the Individual’s Psalms“ dans le domaine de l’exégèse moderne. „Au fil des années, j’avais recueilli énormément de matériel de recherche sur ce sujet. Lorsque je me suis adressé à un professeur d’université pour voir avec lui ce qu’on pouvait en faire, il m’a proposé de passer ma thèse“ raconte Gabriel Barshi en souriant.

Dr Gabriel Barshi – le doctorant le plus âgé d’Israël avec sa petite-fille Ela Barshi (photo : privée)
DR GABRIEL BARSHI – LE DOCTORANT LE PLUS ÂGÉ D’ISRAËL AVEC SA PETITE-FILLE ELA BARSHI (PHOTO : PRIVÉE)

Le chercheur, qui a servi pendant 40 ans dans une unité d’élite de l’armée israélienne, a même appris l’allemand et l’akkadien pour ses recherches. Le volet technologique a parfois constitué un important défi : „lorsque nous avons présenté notre thèse à la classe, tous les étudiants ont recouru aux méthodes modernes mais moi j’ai déclaré que je venais d’une époque différente et que je me bornerais à lire ma thèse, ce qui a arraché un large sourire à mes condisciples“.

Le Dr Barshi – qui fait du sport plusieurs fois par semaine, voyage beaucoup, fait de la photo et va régulièrement à des manifestations culturelles avec sa compagne – a refusé un poste de post-doctorat. Il veut enfin s’attaquer à la rédaction d’un livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *