Quand le terroriste découvre que ses « camarades » sont des mistaravim

 

Au cours des récentes échauffourées en Judée-Samarie et à Jérusalem, des membres de la presse ont filmé ce qui apparaît comme des fauteurs de trouble arabes. Ce sont en fait des mistaravim.

Mais, ô surprise, ils remettent des meneurs aux forces de sécurités israéliennes. Ces hommes, appelés mistaravim sont habillés pour ressembler à des arabes quand ils opèrent en mission d’infiltration. Ils sont issus des services de sécurité israéliens et sont juifs, arabes israéliens, druzes ou bédouins. Ils parlent parfaitement l’arabe, et leur ressemblent physiquement.

Mistaravim veut dire en hébreu « déguisé comme des arabes ». C’est le nom donné aux unités de contre-terrorisme des Forces de défense israéliennes et de la police des frontières. Les mistaravim suivent un entraînement intensif. Il diffère de celui des soldats israéliens ordinaires. Ils apprennent à maîtriser le dialecte et les coutumes arabes. Parfois ils se déguisent pour ressembler à des vieux Palestiniens, à des vendeurs de rue. Dans le cas présent, ils se sont mêlés à des lanceurs de pierres pour mieux les appréhender le moment venu.

Les mistaravim posent un véritable défi pour la poursuite de manifestations aux abords des grandes agglomérations sous juridiction de l’Autorité palestinienne. Ils arrêtent les plus belliqueux des manifestants, les plus actifs.

Ils sèment le doute et la défiance parmi les jeunes Palestiniens, permettant à Tsahal de faire d’une pierre deux coups …

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

3 pensées sur “Quand le terroriste découvre que ses « camarades » sont des mistaravim

  • 4 août 2017 à 11:02
    Permalink

    Nous aurions préféré que les mistaravim fassent d’une pierre 3 coups en massacrant les palestiniens virulents les plus belliqueux comme des porcs comme ils le méritent! En les arretant ces ASSASSINS POURRIS qui n’auraient du jamais existe (ils font partie d’une race inventee d’ailleurs….), le gouvernement israelien les interroge devant un the loukoum a la bonne frequette au lieu de leur ouvrir la gueule a coups de pieds et les congratule d’une prison palace avec tout le confort et les hautes etudes gratuites, au lieu de leur infliger IMMEDIATEMENT la peine de mort pour qu’ils crevent enfin

    Répondre
  • 6 août 2017 à 5:19
    Permalink

    On se croirait dans un épisode de FAUDA !
    Ce n’est pas nouveau mais disons qu’ils sont extrêmement utiles surtout lorsqu’on sait de quoi est capable la « sécurité préventive palestinienne » (les flics).
    Ces pourris, sous prétexte de relations sécuritaires avec les israéliens sont capables de filer de bons renseignements au Hamas qui vont tuer ces agents incroyables.
    Du coup l’AP ressemble à l’agneau qui vient de naître alors qu’elle est complice des tueries de juifs avec le Hamas.
    Il n’y a qu’à ce moment là : tuer des juifs, qu’ils s’entendent très bien.

    En attendant, les frontières nord sont bouillantes et les iraniens/hezbollahi sont en train de bien agencer leurs terrains en unités et missiles russes.

    J’espère que Tsahal est prêt et surtout que certains commandos iront miner ces terrains avant que l’aviation soit obligée sous peu d’aller bombarder les chiites.

    Quant au mur et aux tunnels, là aussi il semble que les erreurs coûtent de plus en plus cher. Venir de Hebron pour tuer impunément, ça commence à donner des ailes à d’autres terroristes payés par les turcs et les arabes jordaniens qui paient pour leurs « morts juifs ».

    Il est plus que temps pour Israel de donner de bonnes leçons à ces arabes d’Aman et d’Ankara. Erdogan devrait faire l’objet d’une cible conjointe avec des alliés occidentaux pour la simple raison qu’il veut mettre le feu au moyen-orient avec les iraniens. Il y a une course entre ces deux là pour devenir LA puissance anti-israélienne qui obtiendra une victoire.

    Moralité ? Il n’y a plus de temps à perdre. Nettoyer le Golan côté syrien et envoyer un sniper sur Erdogan.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *