Chirac, la Souka et le mur tordu. Par Rav Elie Kling

Au premier jour de la fête de Soukot, on sacrifiait 13 bœufs au Temple de Jérusalem ; au 2ème jour 12 bœufs et ainsi de suite, chaque jour un bœuf en moins. Au 7ème et dernier jour de la fête, on ne sacrifiait plus que 7 bœufs. En tout donc, c’étaient 70 bœufs qui étaient ainsi sacrifiés en une semaine. « Symbole des 70 nations », expliquent nos Sages. Le midrash (sur la parachat pinhas) précise : « c’est pour t’enseigner comment les gens se comportent. Lorsque tu t’invites chez un ami, le premier jour, il t’offre un beau morceau de dinde, le 2ème jour, du poisson et ainsi de suite. Le dernier jour, il te servira quelques petits pois et c’est tout… » !Lire la suite sur lphinfo.com