Trump a-t-il sacrifié Israël pour la Syrie ?©

Un ministre a déclaré à Al-Monitor sous couvert d’anonymat : « Les États-Unis ont laissé Israël sur le carreau pour la deuxième fois consécutive. La première fois, c’était avec l’accord nucléaire avec l’Iran. Maintenant c’est la deuxième fois. Les États-Unis font semblant d’ignorer le fait que l’Iran veut obtenir une continuité territoriale de la mer Méditerranée à la frontière nord d’Israël. Ce qui est le plus inquiétant, c’est que cette fois-ci, c’est le président Donald Trump lui-même qui nous a laissé sur le carreau, alors qu’il est supposé être le « grand ami » d’Israël. Il s’avère que lorsqu’il s’agit d’agir et pas seulement de parlote, il n’y va pas par quatre chemins.  « 

Yossi Cohen, le chef du Mossad israélien, a fait une prévision lugubre lors d’une réunion du gouvernement le 13 août. « La région évolue à notre détriment », a-t-il déclaré aux ministres, pointant que l’Iran a connu une croissance économique depuis la signature de l’accord. Selon Cohen, il existe une présence dans la région non seulement de l’Iran et du Hezbollah, mais aussi de nombreuses forces chiites du monde entier qui se précipitent dans la région. Cela témoigne d’une expansion qui doit être source de préoccupation.

Le même soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ajouté de l’huile sur le feu lorsqu’il a déclaré: « Je vais vous donner un résumé de ce qui se passe en une seule phrase – exit l’Etat islamique [Daesh] place à l’Iran. Notre politique est claire : Nous nous opposons fermement à l’escalade militaire de l’Iran et de ses supplétifs – principalement le Hezbollah – en Syrie. Et nous ferons tout ce qu’il faut pour assurer la sécurité d’Israël. « 

 

Lire la suite sur JForum