Tel-Aviv engrange les louanges de la presse spécialisée

Tel-Aviv élue l’une des 50 destinations pour bien commencer 2018.

Dès la semaine prochaine, venus du monde entier, des touristes amateurs de bons conseils, des connaisseurs à l’écoute du magazine américain « Travel + Leisure », trouveront licite de passer des heures et des heures en avion pour pouvoir visiter Tel-Aviv, cette ex-capitale…

En effet le magazine « Travel + Leisure » vient de publier sa liste annuelle des meilleurs endroits à visiter pour la nouvelle année et s’y trouve en bonne place notre bonne ville côtière israélienne de Tel-Aviv.

Et si sa réputation de ville qui ne dort jamais, n’est plus à faire, il y est mis en lumière le standing de ses hôtels dont quelques-uns sur le point d’ouvrir leurs portes, tous les musées, tous les grands événements de renommée internationale qui s’y déroulent… Sans oublier les charmes de Jaffa, cette antique ville portuaire, désormais partie inhérente à Tel-Aviv dont le « Marché aux puces », autrefois minable, compte maintenant un potentiel non négligeable de spécialistes d’antiquités haut de gamme, et tous les cafés et bars à la mode – la plupart offrant des concerts de nuit.

Ouverture imminente du « Setai-Tel-Aviv

A propos des infrastructures à venir comme signalées plus haut, « Travel + Leisure » note l’ouverture imminente du « Setai-Tel-Aviv », un nouvel hôtel de luxe sur la côte de Jaffa opérationnel dès janvier dont une des spécificités est d’être construit sur le site d’une ancienne prison ottomane. (C’est le deuxième « Hôtel Setai » en Israël, après le luxueux hôtel « Setai Hotel Sea of Galilee », inauguré en mai de cette année et le troisième dans le monde, avec le Setai Miami Beach).

Ce « Setai-Tel-Aviv », situé près de l’emblématique « Clock Tower de Jaffa » proposera plus de 100 chambres et suites, une piscine à débordement et moults autres équipements de choix.

Dès le mois de mars s’ouvrira un autre lieu d’accueil situé celui-là dans un ancien couvent du 19ème siècle dit « L’hospice des pèlerins », un projet (pharaonique !) de plus de 50 millions de dollars qui comprendra 125 chambres d’hôtel et 38 suites surplombant la mer Méditerranée !

Les titres déjà attribués à Tel-Aviv

A noter que « Travel + Leisure », ce prestigieux magazine, considéré comme l’un des meilleurs magazines de voyage au monde, avec 4,8 millions de lecteurs selon son communiqué de presse, n’est pas le seul à apprécier cette ville à sa juste valeur.

  • Déjà nommée « Ville la plus intelligente du monde » en 2014 au Smart City Expo World Congress à Barcelone, en Espagne, dans le cadre de son « défilé annuel de la fierté » qui attire des dizaines de milliers de touristes du monde entier, Tel-Aviv avait déjà été choisie comme la meilleure destination de voyage gay en 2012, selon un sondage réalisé par GayCities.com et American Airlines
  • Et le site « Web Daily Meal » de l’avoir élue « première destination végétalienne-végétarienne au monde ».
  • Et Condé Nast, (un groupe américain d’édition de presse appartenant à Advance Magazine Publishers avec ses titres majeurs tels Vogue ou Vanity-Faire, pour ne citer que ces deux-là), de confirmer ce point précis et d’ajouter que Tel-Aviv mérite aussi le titre de « Ville la plus dynamique et la plus diversifiée du monde», en raison notamment de la plus grande concentration de bâtiments style Bauhaus – (plus de 4 000) – qui font de cette « Ville blanche », un des sites importants appartenant au patrimoine mondial de l’UNESCO .

Recommandation de Bely

Reste une recommandation qui vaut, sinon son pesant d’or du moins sa coupelle de « Houmous-Trina »… Que nous tous, israéliens de souche ou « olim hadachim » profitions de la chance qui est la nôtre de vivre tout près d’un tel trésor. Ne pas s’en mettre plein les yeux par ignorance ou parce que, par définition, pour être apprécié, un lieu se doit d’être loin, loin, à l’autre bout du monde ou plus loin encore, constituerait une grave erreur, pire, aussi injustifiable qu’inexcusable, ce serait « la pire des fautes commises »… L’impardonnable !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *