SkyTran : Le bolide suspendu qui reliera Eilat à son nouvel aéroport

Un plan révolutionnaire pour relier l’aéroport Ramon à la ville d’Eilat est en cours d’élaboration – un système de transport suspendu utilisant la technologie électromagnétique. Vitesse prévue: jusqu’à 70 km / h. Pendant la période estivale, Coolamnews vous propose une sélection des meilleurs articles ou vidéos des années écoulées. Bonne (re) lecture ou visionnage. Article publié le 07 mai 2019.

Retenez ce nom: SkyTran. C’est la solution idéale pour résoudre les problèmes d’accès à Eilat depuis le nouvel aéroport Ramon. Le déplacement de l’aéroport d’Eilat depuis le centre-ville vers la vallée de Timna , à 20 kilomètres de la zone hôtelière, a créé une situation dans laquelle la cité balnéaire n’est plus aussi accessible que par le passé.  Rejoindre la ville à l’aéroport par la route n’est pas aisé.  Parcourir cette distance peut désormais prendre une heure ou plus.

La société américaine SkyTran a signé un protocole d’entente avec Eilat. Il s’agit de la construction d’un système ferroviaire surélevé de type Jetsons qui traversera la ville la plus au sud d’Israël jusqu’à l’aéroport international Ilan Ramon récemment ouvert, a annoncé un haut responsable de la société.

SkyTran: Pas seulement pour Eilat

«Le système va descendre à Taba [frontière avec l’Egypte] et autour de la zone hôtelière», a déclaré le cofondateur de SkyTran, Thomas Curran, lors d’un entretien téléphonique. «La ville a un problème de circulation et c’est la solution la plus viable. Nous espérons déjà commencer à installer des poteaux cette année. Mais nous devons encore obtenir l’approbation des ministères des Transports et des Finances d’Israël. ”

L’intérêt financier de ce projet est loin d’être négligeable. Le budget pour la construction d’un tel système suspendu  représente environ un dixième du budget requis pour la construction d’un train régulier. Quant au volume de trafic concerné, il drainera autant qu’une route à  trois voies. Le coût des pistes et des navettes pour un parcours de 20 kilomètres est d’environ 500 millions de dollars.

Détail croustillant: les navettes peuvent atteindre la vitesse de 70 km/h. Le tout, sans s’arrêter aux feux ni aux passages piétons.  « C’est la solution idéale pour les embouteillages dans tout Israël. Et pas seulement à Eilat », a déclaré Thomas Curran.

Une pensée sur “SkyTran : Le bolide suspendu qui reliera Eilat à son nouvel aéroport

  • Avatar
    23 août 2019 à 18 h 01 min
    Permalink

    Ce n’est pas sérieux. Ce sky train n’est qu’une maquette qui ne verra pas le jour. Un bon train ou tramway fera l’affaire en transportant des centaines de passagers à grande vitesse et non des cellules de 3 à 4 passagers. Cette même information bidon a été avancée pour Tel Aviv qui s’est mis à construire finalement un métro/ tramway.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *