Mémoire : Un livre qui contient 6 millions de fois le mot « Juif »

À l’occasion de la Journée internationale du souvenir de la Shoah, l’éditeur Ilan Greenfeld évoque sa décision d’imprimer un livre avec un mot – « Juif », six millions de fois: « C’est un livre très personnel. Ma mère est décédée le jour international du souvenir de l’Holocauste ».

Le 27 janvier: la Journée internationale de commémoration de la Shoah aura lieu dans quelques jours. C’est une excellente occasion de raconter l’histoire d’un livre extraordinaire avec une couverture en forme de châle de prière. Un livre qui comporte un seul mot : JEW (juif), 6 000 000 fois.

Ilan Greenfeld, éditeur et fils d’un survivant d’Auschwitz, a adopté l’idée de ce livre très spécial il y a des années. Il a décidé de la mettre en œuvre.

Il y a cinq ans, lors de la Journée internationale du souvenir, il a décidé de publier le livre sous le nom « Et chaque personne portait un nom ». « Les rescapés du génocide sont en train de disparaître tous les jours et nous avons…j’ai la responsabilité de perpétuer l’histoire de la Shoah, a déclaré Ilan. « Ce ne sont pas seulement 6 000 000 de Juifs, mais les générations suivantes qui ont disparues. Il s’agit de la destruction et de l’annihilation de 20 à 30 millions de Juifs dans ce monde. C’est un désastre sans précédent. Comment transmettre le message aux jeunes de cette génération et de la génération suivante? »

Le jour où ma mère est décédée

Le 26 janvier 2014, le New York Times a publié à la une un article sur ce livre. Le lendemain, la mère d’Ilan est décédée. « Ma mère est décédée le jour international du souvenir de l’Holocauste ».

La semaine suivante, près de 1 000 exemplaires ont été vendus sur Amazon.com. « Les gens m’ont dit que personne n’achèterait un tel livre. Et bien, aujourd’hui, le livre est diffusé partout en nombre. Des centaines de milliers de personnes, juives et non-juives en ont entendu parler. » « Les dirigeants du monde ont accepté le livre et ont été enthousiasmés. Certains lors de la réception du livre m’ont dit qu’ils savaient maintenant pourquoi ils travaillaient. »

Ce livre est désormais partout

Ilan ajoute que « le Premier ministre Benjamin Netanyahou a également reçu le livre et a été très ému. Quand je me suis assis avec lui, Netanyahou m’a dit que lorsqu’il a vu le livre, il savait que son travail consistait à faire en sorte qu’une telle chose ne se reproduise plus jamais pour le peuple juif, ni pour aucun autre peuple sur la terre.  »

Depuis lors, le livre a été vendu à des milliers d’exemplaires. Il a été remis à des personnalités publiques israéliennes et internationales. La Ligue anti-diffamation, par exemple, en a acheté environ 2 000 exemplaires. Elle les a distribués au personnel enseignant des écoles et des universités, juifs et non juifs.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *