Israël-Turquie : business is business

Israël-Turquie : des relations commerciales au beau fixe ! Pour preuve, la signature toute récente, à la mi-mai, d’un accord de coopération entre la Chambre de commerce israélienne et l’association des exportateurs turcs. L’ambassadeur turc en Israël aurait déclaré, « La politique et la critique sont légitimes, mais elles demeurent distinctes du principe de commerce bilatéral ».

Les récentes tensions entre la Turquie et Israël n’ont pas empêché la visite d’une délégation de 120 hommes d’affaires turcs dans l’État hébreu. Une visite importante conduite par le président de l’Association des exportateurs turcs (TIM). Cet organisme représente près de 15 groupements, soit environ 70 000 entreprises locales. Selon la Chambre de commerce israélienne, il s’agirait de la visite de la plus grande délégation commerciale turque depuis la signature de l’accord de réconciliation entre les deux pays.

Une délégation qui a rassemblé des membres éminents de l’économie turque, dont  certains groupes nationaux majeurs tels que KOC, Zorlu Holding, Limak, Pegasus Airlines représentant ainsi de nombreux secteurs de l’économie, notamment la construction, l’énergie, l’agroalimentaire, l’agriculture ou encore le commerce. 65 réunions inter-entreprises ont également eu lieu avec pour objectif la création de partenariats commerciaux. Parallèlement, un groupe de fonctionnaires turcs s’est rendu à l’Institut Weizmann.

« Nous voulons apprendre d’Israël »

L’ambassadeur turc a ainsi déclaré, « Nous sommes conscients et nous admirons les capacités israéliennes en matière de recherche et de haute technologie. Ces secteurs sont en pleine émergence en Turquie et nous voulons apprendre d’Israël ». De son côté, Amnon Dotan, membre du présidium de la Chambre de commerce israélienne, a précisé que « les relations commerciales entre nos deux pays se sont poursuivies même lorsque la diplomatie se maintenait à un niveau très bas. Cet accord nous donnera l’occasion d’accroître les échanges mutuels. » La Chambre de commerce israélienne indique que le volume des échanges entre la Turquie et Israël s’élève à hauteur de 3,9 milliards de dollars en 2016, contre 4,1 en 2015, soit une baisse de 6%.

À signaler, en parallèle de cette visite , la création d’un partenariat entre l’ISERD, le directoire israélo-européen en recherche et développement, et STARTAU, centre d’entreprenariat de l’Université de Tel-Aviv

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j’ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l’Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

3 pensées sur “Israël-Turquie : business is business

  • 26 juin 2017 à 12:04
    Permalink

    Ils pourraient aider ISRAEL à construire en JUDEE SAMARIE !!!

    Répondre
  • 26 juin 2017 à 12:15
    Permalink

    Je ne joue pas au prof de français mais  » acceuil » ça fait drôle ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *