Israël interdit provisoirement la pêche en méditerranée

Le ministère israélien de l’Agriculture a interdit jusqu’à fin mai la pêche dans la Méditerranée.

L’interdiction est totale à l’exception de la pêche à la ligne depuis la terre et de la pêche au filet sur le fond de la mer. La pêche au chalut est quant à elle interdite jusqu’à début août. Ces mesures doivent permettre la conservation et la restauration de cette ressource halieutique. Le département Océans du ministère de l’Agriculture prévoit en outre de renforcer, au moyen de différentes activités, la prise de conscience face à la surpêche et de contrôler plus régulièrement les pêcheurs.

Depuis un an environ, Israël lutte énergiquement contre la pêche illégale et a diligenté à cet effet 15 policiers marins qui, depuis mai 2018, ont recensé plus de 305 cas de pêche illégale et dressé des amendes à hauteur de plus de 80 000 dollars. Cette action s’inscrit dans une large campagne de lutte contre la chasse et la pêche illégales en Israël afin de préserver les parcs naturels ainsi que les mers.

« Il faut savoir que nous ne sommes pas contre la pêche mais pour le développement durable des ressources halieutiques en vue de permettre aux pêcheurs de continuer à s’adonner à leur activité » a expliqué Yigael Ben Ari au journal Times of Israel. Ben Ari est le directeur de l’unité marine de l’autorité de protection des parcs naturels d’Israël. « Nous voulons sauvegarder nos ressources et ne pas puiser dans celles-ci plus qu’elles ne peuvent se régénérer ».

Les pêcheurs critiquent ces mesures qu’ils jugent excessives et dont ils craignent qu’elles ne menacent leur subsistance. Les pêcheurs de Jaffa ont même annoncé qu’ils allaient se pourvoir en justice contre cette interdiction.

SOURCE: Groupe Israël-Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *