Incendies : Les sinistrés se déguisent en pompiers et chantent pour le Kibboutz voisin

Incendie au Kibboutz Har’el : Une épreuve mais aussi une leçon de courage. Si le feu a détruit 5 maisons, l’atmosphère reste positive.  Voici cette force de vivre qui « brûle » en chacun de ses membres !

Petit rappel des faits. Dans l’après-midi du 4 juin, un incendie, attisé par des vents tourbillonnants et une chaleur intense s’est engouffré dans le kibboutz quasiment vide, ses habitants partis travailler à l’extérieur.

Les pins, les épineux les pelouses plus que sèches comme autant de relais ont propagé les flammes destructrices d’une habitation à une autre. Dès les premières lueurs observées, les 50 petits pensionnaires des « ganim » ont été évacués dans le calme le plus absolu.

Aucune personne n’a été blessée. Nul mort n’est à déplorer si ce ne sont trois chiens intoxiqués par les émanations d’amiante encore présente dans la plupart des maisons les plus anciennes.

Les pompiers arrivés aussitôt font ce qu’ils peuvent. Mais en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, la piscine et ses arbres n’existent plus. Cinq maisons sont complètement détruites et… Le Kibboutz bouclé avec interdiction d’y entrer, ses membres dans l’incertitude la plus totale quant à l’état de leur maison : Brulée ? Pas Brulée ? D’une heure à l’autre, un monde s’écroule. Ajoutez-y la crainte des pillards…

Electricité coupée, eau coupée, (c’est un comble), vapeurs d’amiante toxiques présentes pour plusieurs jours, il a fallu procéder au mieux au relogement de toutes les familles dans les hôtels de la région.

Invités au Kibboutz voisin pour Chavouot

Nous sommes le 8 juin. Personne n’a eu encore l’autorisation de retourner chez lui lorsque ledit chez lui a échappé aux flammes. C‘est Chavouot ! Le tam-tam a fait son office : le Kibbutz « Nahshon », a invité son voisin sinistré à faire la fête malgré tout.

Et il n’a pas été déçu. Comme vous l’allez découvrir sur la vidéo ci-après, Har’el a organisé un spectacle qui a « mis le feu » dans les rangs des gentils membres, aurait-on dit dans le monde du spectacle !

Et sachez que nombre de ceux que vous allez découvrir déguisés en pompiers et chantant la chanson des 1000 feux sont ceux-là mêmes dont la maison est détruite !

Quelle leçon ! Quelle force de vie !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *