Ce que les élèves palestiniens apprennent sur les Juifs, Israël et la paix

Une étude portant sur la façon dont les manuels scolaires de l’Autorité palestinienne traitent des juifs, Israël et  la paix, vient d’être rendue publique. L’étude couvre les manuels scolaires de l’Autorité palestinienne qui ont été édités ces quatre dernières années (le processus d’édition de nouveaux livres par l’Autorité palestinienne n’est pas encore achevé).

Ce que les élèves palestiniens apprennent dans les manuels scolaires. L’étude a été réalisée par le Dr. Arnon Groiss et le Dr. Ronni Shaked de l’institut Trumann de l’université hébraïque de Jérusalem. Elle a été réalisée à la demande du Centre de recherche sur les politiques du Proche-Orient et a été récemment publiée en hébreu en partenariat entre le Centre de recherche sur les politiques du Proche-Orient et le Centre de recherches stratégiques Begin-Sadate de l’université Bar-Ilan.

Les résultats de cette étude montrent, que l’on peut résumer la façon dont les manuels scolaires de l’Autorité palestinienne traitent des juifs, d’Israël et de la paix par trois fondements principaux: délégitimation, diabolisation et endoctrinement à un combat violent sans appel pour la paix, pour la coexistence et pour la paix avec le voisin israélien.

Aucun espoir

C’est sur la base de ces principaux fondements que s’est formé le récit palestinien venant présenter le conflit israélo-palestinien de manière déformée d’un point de vue historique et ne laissant aucun espoir d’aboutissement à une coexistence pacifique entre les deux parties impliquées.

Ces résultats correspondent à d’autres études sur les manuels scolaires palestiniens, qui ont été réalisées au cours de ces dix dernières années (certaines apparaissent dans les publications du Centre d’information sur le renseignement et le terrorisme).

Ces études ont à nouveau démontré que l’hostilité envers Israël est bien enracinée dans le système éducatif palestinien, et qu’elle fait partie de l’éthos palestinien, selon lequel de nombreuses générations de palestiniens ont été éduquées, y compris la génération actuelle. Cet éthos, parfaitement ancré parmi la jeune génération palestinienne, conduit à la culture de la haine envers l’état d’Israël et le peuple juif et alimente le terrorisme, la violence et l’incitation contre Israël.

SOURCE: CFCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *