Discussion surréaliste entre une députée israélienne et Mahmoud Abbas

Zehava Galon, députée de la gauche radicale avait rendez-vous en ce début de semaine avec le président de l’Autorité palestinienne à Ramallah. Le dialogue qui s’en est suivi a été rapporté par le site internet du journal Maariv. On en reste interloqué

La chef de file du parti Meretz, Zehava Galon, s’est rendue cette semaine à Ramallah comme elle le fait régulièrement. Flanquée de quelques proches et conseillers du parti, elle a été reçue par Mahmoud Abbas à la Mouqata. Sur le site internet du journal Maariv, on découvre une partie de la discussion entre la députée et son hôte. Ces derniers abordent la question des tensions entre Ramallah et Gaza. Entre le Fatah et le Hamas, les frères ennemis palestiniens.

Zehava Galon : « Je ne soutiens évidemment pas le Hamas et le gouvernement qu’il a formé. Mais j’ai le sentiment que le fait que vous ayez cessé de régler les factures d’électricité dans la bande de Gaza est une punition collective pour les gazaouis. C’est une démarche injuste et illégitime en cette période difficile (pour les gazaouis : Ndlr). Il faudrait trouver un autre moyen de démanteler le Hamas sans nuire aux civils ».

Abbas fait la leçon à la députée israélienne

Agacé, Mahmoud Abbas ne tarde pas à répondre: « Nous transférons chaque année 1,5 milliards de dollars vers la bande de Gaza. Lorsque le Hamas a annoncé la constitution de son propre gouvernement, nous avons réduit de 25% notre soutien à la bande de Gaza. Nous craignons que sans changement notable et proche, nous parviendrons à 100% de réduction de notre aide à Gaza. Cela se fera par étape. Nous considérons que le Hamas tente par son action, de séparer la bande de Gaza des territoires sous notre contrôle. Cela aboutira à délégitimer politiquement la direction palestinienne. C’est pour nous une obligation morale et politique de contrecarrer leur projet ».

L’auteur de l’article dans le Maariv, s’interroge : « Comment en est-on arrivé là ? Comment est-il possible qu’une députée israélienne soutienne une démarche qui même indirectement, fera perdurer le pouvoir du Hamas à Gaza. Qui peut m’expliquer que notre députée soit devenue la porte-parole des islamistes du Hamas (même si elle s’en défend), et que le président Abbas lui fasse la leçon ?

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Discussion surréaliste entre une députée israélienne et Mahmoud Abbas

  • 23 août 2017 à 8:51
    Permalink

    C’est de la trahison en temps de guerre!!!!

    Répondre
  • 26 août 2017 à 7:52
    Permalink

    Elle n’a peut-être pas tort ….ne vaudrait -il pas mieux d’avoir un HAMAS comme ennemi, considéré comme terroriste plutôt qu’un ABBAS , faux-cul qui lèche les bottes à l’international et qui est considéré comme honorable ???
    La Bande de GAZA est perdue pour ISRAEL et la JUDEE SAMARIE doit revenir à ISRAEL comme du temps des rois de JUDEE !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *