La moitié des Juifs israéliens est favorable à l’expulsion des Arabes d’Israël

Le « Pew Research Center » a publié une nouvelle étude explosive sur la religion et la politique en Israël mardi. Les Juifs israéliens sont presque uniformément divisés sur la question du transfert, bien qu’une majorité se dégage pour expulser les Arabes,et 79% croient que l’Etat d’Israël devrait favoriser les Juifs et non les Arabes.

L’étude a mesuré l’identification religieuse parmi les Juifs et le partage des vues politiques entre Israéliens en général. Selon les données de sondage Pew, 48% des Juifs israéliens pensent qu’Israël doit expulser ou transférer les Arabes du pays, contre 46% qui se sont opposés à ces mesures.

L’étude, qui a été menée de 2014 à 2015, a sondé 5 000 Israéliens. Ses résultats surprenants suggèrent un abandon du soutien pour une solution à deux Etats et de la coexistence, longtemps favorisée par l’establishment de gauche et du centre de la politique israélienne, et les Israéliens s’orientent vers des solutions plus drastiques, telles que le Rabbin Meir Kahane le préconisait.

Kahane, qui a créé la Ligue de Défense juive aux Etats-Unis et le Parti Kach en Israël, a préconisé le transfert des Arabes israéliens hors du pays et l’annexion de la Judée, la Samarie et de la bande de Gaza. Après avoir remporté un siège à la Knesset en 1984, le Parti Kach a été interdit en 1988. Le rabbin Kahane a été assassiné en 1990 par une cellule terroriste palestinienne affiliée à Al-Qaïda à New York.

Les Juifs en Israël sont également très sceptiques quant aux motifs de l’Autorité palestinienne de mener des négociations de paix. A peine 10% pensent que l’Autorité palestinienne est véritablement intéressée par des relations pacifiques avec Israël.

Les Arabes israéliens ont démontré un point de vue tout aussi faible de la direction d’Israël, avec seulement 20% qui affirment que le gouvernement israélien est sincère au sujet de la poursuite de la paix. Les Arabes israéliens croient de plus en plus qu’une coexistence pacifique entre Israël et un Etat palestinien est impossible. Alors que 74% croyaient qu’elle était possible en 2013, ce nombre a chuté à 50% dans le dernier sondage.

3 pensées sur “La moitié des Juifs israéliens est favorable à l’expulsion des Arabes d’Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *