La colère de Mahmoud Abbas devant Jared Kushner, l’envoyé de Trump

Le torchon brûlerait-il entre l’administration Trump et l’Autorité palestinienne ? C’est ce qu’affirme un responsable palestinien évoquant les débats houleux qui ont été menés à Ramallah, la semaine dernière, avec des responsables de la Maison-Blanche.

L’information a d’abord fuité dans la presse américaine. Sur le dossier de relance des efforts de paix au Moyen-Orient, l’administration Trump, exténuée par Mahmoud Abbas, envisagerait, dans un proche avenir, la possibilité de se retirer complètement des négociations.

C’est Jared Kushner, en déplacement à Ramallah en tant que conseiller principal de Trump, qui s’est ainsi confronté à Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, relayant notamment certaines demandes israéliennes, telles que l’interruption immédiate des paiements aux terroristes et à leurs familles ou encore l’arrêt des déclarations quasi-systématiques de condamnation d’Israël. Une tension qui semble s’installer entre ces deux parties, encore accentuée par le refus d’Abbas de rencontrer l’ambassadeur américain en Israël David Friedman.

Les représentants américains n’ont également pas manqué de faire part de leur irritation suite à la non-condamnation d’Abbas concernant l’attentat perpétré à Jérusalem la semaine dernière, causant la mort de Hadas Malka, une jeune femme âgée de 23 ans.

Abbas en colère, Trump est agacé

Cette réunion aurait laissé le leader de 81 ans dans une colère noire, accusant avec rage Kushner et le négociateur international principal de Trump, Jason Greenblatt, de prendre le parti d’Israël. Selon le responsable palestinien, s’exprimant dans les colonnes du quotidien arabe al-Hayat, « Après que Kushner ait présenté son rapport au président, Trump statuera sur la poursuite des négociations ou sur la sortie américaine des efforts de paix ».

A Washington, on affirme que pour le moment que « rien n’est changé ». « L’Amérique est toujours impliquée dans les tentatives de rapprochement entre les deux parties » a indiqué un porte parole de la Maison Blanche. Mais le double langage de Mahmoud Abbas et sa récente colère, commencent à agacer au plus haut point le président Trump.

Katja Epelbaum

Katja Epelbaum

Diplômée de la Sorbonne en Science politique et en Histoire, j'ai toujours su que je m’épanouirais professionnellement dans l’écriture. Depuis l'Alya, Katja collabore avec le journal Hamodia et Le Mag, et poursuit différents projets d’écriture.

4 pensées sur “La colère de Mahmoud Abbas devant Jared Kushner, l’envoyé de Trump

  • Avatar
    26 juin 2017 à 6 h 31 min
    Permalink

    Tout CE monde serait Il pas complice en realite avec colere Sur l un , autorisation d Ong s hostil a Israel a enseigne Dans l university etc

    Répondre
  • Avatar
    26 juin 2017 à 12 h 11 min
    Permalink

    Que Abbas le terroriste aux 380 millions de dollars (détourné avec la complicité de l’Europe, aux palestiniens….) se rassure,si les usa l’abandonne, l’Europe avec la France en tête seront toujours ces alliés,

    Répondre
  • Avatar
    2 juillet 2017 à 12 h 59 min
    Permalink

    l’occident en dehors d’une partie des américains soutient les palestiniens….soutient le terrorisme palestinien et a de plus longtemps actée sa destruction prévisible par une islamisation d’abord rampante puis désormais acceptée …

    L’occident s’islamise et reprend les codes des djihadistes et surtout coopère massivement avec les régimes les plus dangereux de la planète , qui terrorisent et massacrent à tour de rôles ceux qui ne pensent pas comme eux.. surtout avec l’Iran.. fournisseur officielle avec le Qatar des terroristes internationaux..

    Aussi, croire une seconde que l’occident va abandonner « les bonnes affaires » avec ses régimes et d’une naïveté puérile.

    Quand à ABBAS le chef des terroristes , des tueurs d’israéliens, je ne doute pas qu’il bénit en privé ces terroristes assassins qu’ils soutient , ils sont la base de son pouvoir et de sa richesse , (détournés au peuple…. sur les subsides versés par l’occident prient de pitié pour ces fourbes) …une mascarade hypocrite pour cette occident antisémite qui , par ces nombreuses actions aupres de l’ONU affirme sans cesse son rêve , la destruction d’Israël…

    Répondre
  • Avatar
    5 août 2017 à 18 h 29 min
    Permalink

    IL OSE SE METTRE EN COLERE AVEC TOUS SES FAUX SENTIMENTS DE HAINE ET DE MENSONGES ??????????????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *