250 descendants en Israël, 23 kilos à la libération d’Auschwitz

C’est l’histoire de Haya Wach. Haya est née en Europe en 1914. Elle était la jeune maman dune petite fille, Malka, 2 ans… quand elle a été déportée et séparée de son bébé et de son mari.

250 descendants ! A la libération des camps, elle avait survécu, elle ne pesait que 23 kilos mais elle était en vie !  Son mari lui n’est jamais revenu…

On lui rendit sa fille et elle se remaria… avec un survivant, lui aussi. Ensemble, Hachem leur accorda un fils.

Leurs enfants grandirent, se marièrent, eurent des enfants, des petits enfants et des arrières petits enfants. En 2014, Haya a fêtée ses…100 ans !

Et pour célébrer cet anniversaire peu commun, sa progéniture décida de se réunir au complet pendant un chabat.  Ils étaient plus de 200 personnes !

Voilà le message que Haya a voulu transmettre à Hitler et aux nazis. Elle ne pesait que 23 kilos quand elle a survécu. Elle pèse aujourd’hui plus de 200 personnes et ils habitent tous en Israël.

Et voici leur photo !
Ham Israël hay !

La descendance de Haya Wach
La descendance de Haya Wach

Haya Wach a quitté ce monde en 2015. Ses enfants, petits enfants, arrières petits enfants continuent la grande symphonie de son âme.

 

 

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *