« Tout ou rien ». Le plan de Trump aux Israéliens et aux Palestiniens

Un haut responsable de l’administration américaine a confié au quotidien Israël Hayom: « Le plan sera présenté aux Israéliens et aux Palestiniens d’ici la fin du mois de décembre – et les parties devront faire avec. »

Contrairement à ce qui se dit en Israël ces derniers jours, le président Trump a bel et bien l’intention de présenter un plan diplomatique global pour la résolution du conflit israélo-arabe. On savait que les visites de l’envoyé spécial au Moyen-Orient, Jason Greenblatt, se multipliaient. Apparemment ça se précise. « Le programme sera révélé aux Israéliens et aux Palestiniens d’ici la fin de Décembre 2017 », selon cette source non divulguée par le journal.

Toujours d’après cette source américaine, qui est en contact permanent avec l’échelon supérieur à Jérusalem, le président n’a pas l’intention d’entamer de longues négociations avec les  2 parties. Il ne faut pas répéter les erreurs du passé. Trump ne veut pas entrer dans une longue négociation et risquer le blocage.C’est son plan et il en sera ainsi.

Se réjouir ou s’inquiéter ?

Si l’on en croit l’estimation de ce haut responsable américain, les deux parties ont de quoi s’inquiéter ou se réjouir, c’est selon… « On s’attend à ce qu’Israël soit satisfait à 50% de ce plan et les Palestiniens aussi…à 50%. L’intention est d’empêcher une situation dans laquelle les parties restent assises pendant des heures dans une pièce fermée. La grande question est de savoir qui baissera les bras en premier. Qui endossera la responsabilité d’un échec éventuel », explique le diplomate anonyme.

Parallèlement, Trump devrait mener un processus de normalisation du monde arabe avec Israël. Il souhaite ainsi limiter les secousses politiques internes dans les deux camps. Vu de Washington, la normalisation des relations avec le monde arabe pourrait être un bond en avant tant économique que diplomatique pour Israël. « Je suppose que vous avez remarqué les décisions sans précédents en faveur d’Israël que Trump a pris ces dernières semaines », rapporte le journal citant un haut responsable de l’administration américaine. Ce dernier se référait au retrait des Etats-Unis de  l’UNESCO, et peu après au discours de Trump sur l’accord nucléaire avec l’Iran. « Le président veut que le public israélien, ainsi que la coalition de Netanyahou, comprennent qu’il ne laissera personne nuire aux intérêts d’Israël. Cet accord historique, il le veut ».

Remous sismiques pour Netanyahou et Abbas

« Israël doit comprendre qu’il ne peut pas espérer de meilleurs médiateurs : Trois juifs portant une kippa », explique la source américaine d’Israël Hayom. Référence faite à l’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman, l’envoyé spécial au Moyen-Orient, Jason Greenblatt et le gendre de Trump Jared Kushner.

Reste que le plan concocté par l’équipe de négociateurs nommés par Trump risque fort de provoquer des remous d’ordre sismiques tant en Israël qu’au sein de l’Autorité palestinienne. Pour chaque renoncement, Mahmoud Abbas devra, au mieux, affronter les islamistes du Hamas. Et en Israël, il faudra beaucoup d’imagination à Binyamin Netanyahou, pour conserver son actuelle coalition gouvernementale en l’état.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

4 pensées sur “« Tout ou rien ». Le plan de Trump aux Israéliens et aux Palestiniens

  • Avatar
    24 octobre 2017 à 14 h 43 min
    Permalink

    Souhaitons, Jérusalem, restera réunifié, mais l’idée de proposer un plan, apprendre ou à laisser, est intéressant, mais le problème sera toujours le même le Monde Arabe refuse votre existence alors rien ne changera ………Hélas …….!

    Répondre
  • Avatar
    24 octobre 2017 à 22 h 31 min
    Permalink

    Tout ça ne me dit absolument rien de bon !
    Le côté autoritaire du propos me semble ne pas être très amical. Par ailleurs l’article s’empêtre dans des contradictions : il parle de « tout ou rien » puis de 50/50 (ce qui est déjà très contradictoire !), il termine par « Pour chaque renoncement, Mahmoud Abbas devra, au mieux, affronter les islamistes du Hamas. »… Au contraire, le ‘Hamas ne veut pas les négociatons avec Israël, il l’a encore confirmé il y a tout juste un jour !

    Je m’interroge sur la raison pour laquelle Trump voulait voir en Abbas un interlocuteur valable alors qu’il n’a jamais renoncer à former des terroristes à la chaîne, à les récompenser et à leur rendre hommage !! Ça non plus, ce n’est pas très amical pour Israël ni pour le peuple juif !

    Après il y a l’Américain a déclaré « Je suppose que vous avez remarqué les décisions sans précédents en faveur d’Israël que Trump a pris ces dernières semaines », se référant au retrait des Etats-Unis de l’UNESCO, et peu après au discours de Trump sur l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Mais si Trump prétend que les Etats-Unis se sont retirés de l’UNESCO à cause de ses résolutions biaisées anti-israéliennes et antisémites, ce ne sont que des mots ! Dans les faits, il n’avait parlé A PERSONNE en Israël de sa décision de faire que les Etats-Unis quittent l’UNESCO, il a pris tout le monde par surprise en Israël (ce qui n’est pas une attitude amicale !) et surtout, ça évite aux Etats-Unis de défendre les attaques faites contre Israël dans cet organisme !

    Quant à l’Iran, ce n’est pas pour Israël qu’il fait cette déclaration, c’est aussi pour les alliés des Etats-Unis comme l’Arabie Saoudite mais aussi pour les Etats-Unis eux-mêmes (les Pasdarans ne crient-ils pas « Mort à Israël ! Mort à l’Amérique ! » ??) et pour l’Occident en général que menace ouvertement l’Iran.

    Trump avait dit que cet accord était le pire signé dans l’Histoire des Etats-Unis ! Ce n’est donc certainement pour seulement Israël (voir pour Israël) qu’il a fait ce discours sur l’accord nucléaire avec l’Iran ! Il faut arrêter de nous prendre pour des billes !!!

    Enfin, la source américaine dit « Le président veut que le public israélien, ainsi que la coalition de Netanyahou, comprennent qu’il ne laissera personne nuire aux intérêts d’Israël. Cet accord historique, il le veut », ce qui suggère qu’il va tenter de le passer en force, malgré les oppositions et les levées de bouclier d’Israël. Cela se précise d’ailleurs dans la phrase suivante :

    « Israël doit comprendre qu’il ne peut pas espérer de meilleurs médiateurs : Trois juifs portant une kippa », ce qui veut dire qu’il devra se contenter de cet accord parce qu’il n’aura jamais mieux (grâce à sa triple caution juive !).

    Attendons de voir, mais à mon avis, ça va être sanglant ! Trump va nous saigner ! Et là, on comprendra qu’il n’a jamais été un ami d’Israël ni du peuple juif, ce que j’ai cru comprendre tout au long de ses 10 mois de présidence !

    Un exemple, un seul : a-t-il libéré Jonathan Pollmard ? En a-t-il seulement évoqué le nom ?

    Rien que ce point-là en dit très long sur les dispositions de Trump vis-à-vis des Juifs et vis-à-vis d’Israël…

    ‘Ami Artsi עמי ארצי
    https://israeliablog.wordpress.com

    Répondre
  • Avatar
    24 octobre 2017 à 22 h 34 min
    Permalink

    Erratum : Après l’Américain a déclaré « Je suppose que vous avez remarqué les décisions sans précédents en faveur d’Israël que Trump a pris ces dernières semaines », se référant au retrait des Etats-Unis de l’UNESCO, et peu après au discours de Trump sur l’accord nucléaire avec l’Iran.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *