L’officier israélien du Shabak entre dans la cellule du terroriste-violeur…

 

L’officier israélien du Shabak entre dans la cellule d’Arafat Arfa’iya (photo du haut) avec un ordinateur portable. C’est le violeur qui a assassiné Ori Ansbacher jeudi dernier et interpellé 24 heures plus tard. Par Noam Freysack

Le terroriste esquisse un sourire et demande à l’officier : « qu’as-tu dans les mains, tu m’as apporté un cadeau ?

L’officier israélien lui répond :  » Oui, comment as-tu deviné ? »  Il appuie sur « play » et une vidéo s’ouvre sur l’ordinateur. On y voit une patrouille de Tsahal qui entoure la maison familiale du terroriste à Hébron. On y entend un commandant annoncer à la famille : « vous avez 10 minutes ».

Le terroriste demande : « de quoi s’agit-il, 10 minutes pour quoi faire ? » « Patience, regarde jusqu’au bout lui répond l’homme du Shabak.

Le poseur de bombe regarde ses parents, sa femme et ses enfants, sortir dans des sacs poubelle tout ce que la maison contient. Il voit aussi son frère avec les yeux bandés. Il est poussé dans un véhicule de Tsahal et devra répondre à quelques questions. Affolé, le violeur-terroriste commence à crier et à jurer: « Qu’est-ce que c’est ?? Vous ne pouvez pas faire ça ! Où les emmenez-vous ? »

L’officier sort un document et le flanque sous les yeux d’Arafat Arfa’iya:  » Tu sais ce que c’est ? C’est l’avis d’expulsion pour ta famille, signé par le ministre de la Défense. Au moment où je te parle, ta famille est en train de déménager dans sa nouvelle maison en Syrie et c’est toi qui les as envoyés là-bas. Comme tu as aussi envoyé la famille d’Ori Ansbacher dans un monde de souffrance. C’est à présent ta famille qui paye les conséquences de tes actes.

Vous êtes une armée morale !

Le terroriste s’assoit et pleure. L’officier l’interroge :  » Que se passe-t-il ? Tu ne souris plus ? Arfa’iya s’écrie : « vous n’êtes pas comme ça ! Vous ne faites pas des choses comme ça ! Vous êtes une armée morale !

L’agent du Shabbak lui montre alors un second document : « Tu as raison !  Parce que nous sommes moraux ne t’inquiète pas, nous n’allons pas te laisser souffrir longtemps ».

-« Tu me menaces ? IL n’y a pas de peine de mort en Israël, votre morale vous l’interdit ! »

La réponse de l’officier ne tarde pas. « C’est vrai, il n’y a pas de peine de mort en Israël et il n’y en aura probablement jamais. Ce document indique qu’à partir d’aujourd’hui et jusqu’à ta  mort, tu vivras en isolement cellulaire, seul. Tu auras au moins 50 ans pour repenser à tes actes horribles et au sort que tu as réservé à ta famille. Mieux qu’une mise à mort. A présent tu n’es plus rien, pas un chahid, pas un héros, rien, du vent !  Depuis la Syrie, tes proches ne sauront pas si tu es vivant où mort. Tu n’auras plus aucune nouvelles d’eux. Tu voulais être un chahid ? Ça n’arrivera pas. Tu voulais 72 vierges ? Tu t’arrangeras avec 72 rats et cafards dans ta cellule ». La peine de mort est une issue trop douce pour toi. L’enfer t’attend dans ce monde-ci.

Et puis je me suis réveillé…Toujours ce rêve qui me hante après chaque attentat.

Ce texte imaginaire  a été envoyé à la Rédaction de Coolamnews par Noam Freysack, un fidèle lecteur. 

16 pensées sur “L’officier israélien du Shabak entre dans la cellule du terroriste-violeur…

    • 12 février 2019 à 9:21
      Permalink

      Ca peut devenir realite , si le gouvernement prend les bonnes decisions.

      Répondre
      • 12 février 2019 à 12:53
        Permalink

        Ça n arrivera malheureusement pas, ce gouvernement s est ramoli.
        Il y a fort longtemps ce terroriste aurait réellement vécu l enfer, aujourd’hui c’est fini..

        SHARON WE MISS YOU..
        Ce bulldozer nous manque..

        Répondre
    • 12 février 2019 à 11:41
      Permalink

      Dommage que cela n’existe pas car ça me paraît une très bonne chose chaque jour chaque seconde il dépensera à son geste horrible et à ses conséquences….

      Répondre
    • 13 février 2019 à 10:19
      Permalink

      Pourquoi un rêve ??
      c’est exactement ce qu’il faudrait faire

      Répondre
  • 12 février 2019 à 9:15
    Permalink

    Quelle fausse joie…..ce texte est très réaliste. Je rêve du jour où Israël appliquerait cette ligne de conduite..malheureusement ça n’arrivera jamais… Dommage !!!

    Répondre
  • 12 février 2019 à 9:49
    Permalink

    Si seulement c’était possible qu’un tel discours soit tenu que l’on puisse avoir au moins ça comme consolation de savoir que ces êtres abjectes souffrent comme la souffrance et la peur dont a été envahit leur victime 🙏

    Répondre
  • 12 février 2019 à 11:31
    Permalink

    « Comme tu as aussi envoyé la famille d’Ori Ansbacher dans un monde de souffrance. C’est à présent ta famille qui paye les conséquences de tes actes. », dites vous avec toute votre hypocrisie a gerber ….!!!
    Il n’y a aucune comparaison entre le monde souffrances que la famille d’Ori Ansbacher endure en ce moment et encore moins la souffrance enduree par la victime et la conséquence des actes de la famille du bourreau violeur…Ils auraient du crever dans leurs maisons pour savoir ce que ça fait de crever comme ils font crever les autres !!! Et le sale qui a fait ca doit subir la peine de mort dans les plus brefs délais car il n’y a qu’en crevant que ce sale porc paiera vraiment son crime …

    Répondre
    • 12 février 2019 à 12:02
      Permalink

      Je comprend votre revolte mais rien ne justifie votre language

      Répondre
  • 12 février 2019 à 12:40
    Permalink

    Cette armée « morale » conduit inexorablement à inciter les assassins à tuer des Juifs. Moralité : au lieu de dissuader, cette armée « morale » ne défend pas son peuple, bien au contraire. Les arabes plus malins que les singes, savent qu’ils ne seront pas liquidés et préfèrent se vautrer dans des prisons genre hôtels 4 étoiles et quelques temps après relâcher pour tuer en core plus d’enfants Juifs.
    Bravo, on prétend « plus jamais ça » après 6 millions de morts, mais sans vouloir incriminer l’armée, car des dirigeants frileux qui ont peur de froisser l’union eurabia, se comportement comme des dhimmis et ils le font savoir.

    Répondre
  • 12 février 2019 à 12:57
    Permalink

    Et contrairement à ses attentes, ce gouvernement de merde ne reçoit que des condamnations et c’est bien fait pour sa gueule.

    Répondre
  • 12 février 2019 à 1:02
    Permalink

    Point besoin de peine de mort, comme le font les policiers belges et français, qu’on a tendance à prendre pour des cons, mais en réalité c’est nous les cons, les liquider sur place. Mais dans ce pays personne n’a les C. Pour le faire.

    Répondre
  • 12 février 2019 à 6:51
    Permalink

    En tout cas, Noam Freisack doit continuer a écrire er a rêver. Il a une vision et un vrai talent

    Répondre
  • 12 février 2019 à 8:53
    Permalink

    Je regrette mais pas de terroristes en prison ,tuez sur place. Famille allez en Syrie ou au diable. Maison détruite

    Répondre
  • 13 février 2019 à 1:11
    Permalink

    A quoi sert ce type de fantasme ?
    Seulement a provoquer de la frustration…
    La démocratie israélienne ne permet pas ce genre punition.
    Cette démocratie est adaptée à un mode de vie occidental, européen, civilisé, mais quand on est entouré par des pays arabes hostiles et gangrenés à l’interieur par des masses musulmanes dévouées à la cause terroriste palestinienne, ce type de démocratie n’est pas du tout compatible.
    Cette démocratie à outrance n’est rien d’autre qu’une balle que le gouvernement israélien se tire dans le pied.
    Cette démocratie n’a jamais empêché l’ONU de condamner Israël à tout bout de champ.
    Cette démocratie est perçue par les pays arabes comme un aveu de faiblesse et finalement cette démocratie tant souhaitée par la gauche revêt l’apparence du malheur !

    Répondre
    • 13 février 2019 à 3:36
      Permalink

      « Ce type de fantasme » cher Benguigui, sert a faire réfléchir le lecteur. D’accord en tout point avec votre analyse. Sauf que s’il s’était agit d’un article politico-argumenté, peu de gens l’aurait lu. Là, regardez les réactions qui fusent. Le post a été partagé sur tous les réseaux sociaux. Chapeau Coolamnews !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *