Les milliards envolés de l’Autorité palestinienne

Les milliards manquants de l’Autorité palestinienne: Financement d’organisations terroristes et financement d’institutions qui n’ont pas fonctionné depuis plus d’une décennie

Depuis 2011, l’Autorité palestinienne a donné à l’OLP plus de 7 000 000 shekels ( 7 milliards de shekels) (1,99 milliard de dollars / 1,78 milliard d’euros). Une partie de cet argent est allée directement aux organisations membres de l’OLP, telles que le FPLP, que les États-Unis, l’Union européenne et Israël ont désignées comme des organisations terroristes.

Bien que l’AP n’ait pas tenu d’élections depuis 15 ans, de 2011 à 2018, elle a dépensé 104 566 000 shekels (29,7 millions de dollars / 26,6 millions d’euros) dans son «Comité électoral central».

Alors que le «Conseil législatif» de l’Autorité palestinienne – le Parlement de l’Autorité palestinienne – ne fonctionne plus depuis 2006, de 2011 à 2018, l’Autorité palestinienne a dépensé pas moins de 336 746 000 shekels (95,5 millions de dollars / 85,5 millions d’euros) pour le «Conseil législatif».

Au total, ces activités ont coûté à l’Autorité palestinienne plus de 7 440 000 000 (7,44 milliards de shekels) (2,12 milliards de dollars / 1,89 milliard d’euros).

Depuis sa création, l’Autorité palestinienne a reçu des dizaines de milliards de dollars d’aide internationale. Depuis 2011, l’Union européenne, les États-Unis et d’autres pays ont fourni à l’Autorité palestinienne des centaines de millions de dollars et des euros d’aide.
Alors que l’Autorité palestinienne s’est constamment plainte de ses difficultés financières, l’examen de ses propres registres financiers pour les années 2011 – 2018 montre que l’Autorité palestinienne a transféré plus de 7 milliards de shekels de ses coffres à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), dont une grande partie a ensuite été donnée aux organisations terroristes. Au cours de la même période, l’Autorité palestinienne a également dépensé plus de 440 millions de shekels pour financer ses institutions non opérationnelles.

Financement de l’OLP et d’organisations terroristes désignées sur le plan international

L’OLP, également dirigée par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est une organisation regroupant plusieurs groupes palestiniens. Le parti le plus important et le plus dominant est le Fatah d’Abbas. Les autres membres comprennent des groupes désignés comme organisations terroristes par les ÉtatsUnis et l’ Union européenne. tels que le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et le Front de libération palestinien. Les membres de l’OLP ont droit à un financement de l’OLP et reçoivent un financement de cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *