Les investisseurs étrangers se disputent « l’intelligence artificielle » d’Israël

Israël : Pays phare en matière d’Intelligence Artificielle ! Tout petit mais incontournable dans un monde qu’il éclaire de ses lumières, Israël peut se vanter que quelques 1 500 investisseurs, originaires de plus de 30 pays, aient mis la main à la poche pour payer leur droit de regard dans des sociétés israéliennes spécialisées « IA » courant 2018.

Selon un rapport publié ce mois-ci par Start-Up Nation Central (SNC), « Israël abrite plus de 1 000 entreprises, centres de recherche universitaires spécialisés dans l’Intelligence Artificielle (IA), y compris ceux qui la développent et l’utilisent dans différents domaines tels les soins de santé, la cybersécurité, l’automobile, etc. »

Toute victoire a un coût, toute performance se paye au prix fort !  Toujours selon SNC, « les entreprises israéliennes spécialisées « IA » ont mobilisé près de 40% des fonds de capital-risque collectés par l’écosystème technologique israélien pour 2018.

Toujours en 2018, les startups et les entreprises israéliennes ont collecté plus de 6 milliards de dollars en 681 levées de fonds, ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à 2017 (5,2 milliards de dollars) et un bond de 140% par rapport à 2014.

Sur ce montant, 2,24 milliards de dollars ont été versés à des entreprises axées « IA », représentant 37% du total des fonds mobilisés et une multiplication par trois par rapport à 2014.

L’acquisition la plus importante de l’année a été celle de Datorama réalisée par SalesForce pour 850 millions de dollars. »

L’écosystème de l’IA en Israël

Le rapport de SNC indique aussi qu’un certain nombre d’événements en 2018 ont renforcé l’écosystème de l’IA en Israël.

« Ainsi le lancement d’un nouveau centre « IA » par Intel et l’institut de technologie Technion-Israel, ainsi que l’annonce du géant américain de la technologie Nvidia (qui a acquis la société israélienne Mellanox Technologies la semaine dernière pour 6,9 milliards de dollars) mais aussi de Google qui, lui aussi au mois de mai dernier n’a pas hésité a lancé Google Duplex, un système de conversations au son naturel développé par Yaniv Leviathan, ingénieur principal et Yossi Matias, vice-président de l’ingénierie et directeur général du centre de recherche et développement de Google à Tel Aviv… Suivi en juillet 2018 par IBM qui a dévoilé le projet Debater, (un système capable de débattre de l’homme), développé au cours des six dernières années au sein de la division de recherche IBM à Haïfa. »

« Dans le secteur de la santé, les entreprises israéliennes ont mobilisé près de 900 millions de dollars d’investissements en 2018. Les technologies israéliennes liées à la santé représentaient 24% des entreprises de l’écosystème, et la même part du nombre total de levées de fonds. »

Décidément, quand on aime on ne compte pas surtout entre pays jeunes. Association des plus rentables, « ce sont les entreprises américaines qui ont été les plus gros acquéreurs de jeunes entreprises israéliennes avec 49% de toutes les transactions ».

CQFD : Tout est affaire de gros sous et en la matière, 2019 s’annonce prometteur !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *