La nouvelle affaire contre Sarah Netanyahou. Encore un coup monté ?

L’obsession anti-Netanyahou de la presse et de la gauche ne connait presque aucune limite. Après s’en être pris directement à lui, ils ont décidé de s’attaquer à sa famille. En particulier à son fils Yaïr et à sa femme Sarah.

Il y a quelques semaines par exemple, les médias ont fait les gros titres sur le fait que Yaïr n’avait pas ramassé une crotte de son chien lorsqu’il le promenait dans la rue. Ce n’est pas une plaisanterie. Plus tard, une polémique de plusieurs jours a eu pour sujet un « méme » internet, assez stupide mais sans importance, qu’il avait mis sur sa page Facebook (assez peu fréquentée).

Mais tout ceci n’est rien face aux attaques que doit subir Sarah Netanyahou. Psychologue pour enfants de profession, elle est quasi quotidiennement insultée, ridiculisée, traitée de folle dans les médias, et attaquée par la justice dans des affaires surréalistes.

Nouvelle plainte

Le dernier exemple en date : une employée qui a travaillé un mois à la maison du premier ministre en septembre-octobre dernier. En fait, essentiellement pendant les fêtes et alors que le couple Netanyahou était un voyage officiel à l’étranger. Cette employée n’a donc côtoyée Sarah Netanyahou tout au plus, qu’une dizaine de jours. Mais c’en est assez pour l’attaquer en justice et réclamer 225,000 shekels de dédommagements pour mauvais traitements.

D’après les déclarations mêmes de la plaignante, il semblerait que Sarah Netanyahou soit juste une patronne qui demande un travail de qualité de la part de ses employés et qui a une fixation sur la propreté. Il se peut qu’elle ait des obsessions assez étranges comme le besoin de nettoyer les tapis chaque fois que quelqu’un marche dessus. C’est son droit le plus strict. Cette plainte est déjà ridicule en elle-même. Mais il s’avère que cette employée soit disant naïve en quittant son emploi, a immédiatement pris pour sa défense l’avocat de Mani Naftali et surtout son agence de relations publiques.

L’ombre de Mani Naftali

Qui donc passe par une agence de relations publiques quand il se plaint contre son employeur? Pour ceux qui ne connaissent pas Mani Naftali, il s’agit de l’ancien intendant de la maison du Premier ministre, qui est en conflit avec le couple Netanyahou et est devenu un des leaders des manifestations contre le Premier ministre.

Ce même Mani Naftali a un passé douteux et a été accusé de harcèlement sexuel par une employée du bureau du Premier ministre. Des accusations qui ordinairement, génèrent une grande solidarité mais qui, dans ce cas,  n’ont valu que des insultes et du mépris de la part des médias à la pauvre plaignante.

Coup monté ?

L’autre leader des manifestations hebdomadaires contre Netanyahou n’est autre que Eldad Yaniv, ancien conseiller de Ehoud Barak, et impliqué dans de nombreuses affaires de corruption (mais bizarrement jamais inquiété par la justice malgré ses propres aveux publiques et ses mea culpa).

Hier on apprenait que le directeur de cette même agence de relations publiques engagée contre Netanyahou avait essayé d’acheter une employée de la résidence du premier ministre et témoin dans les affaires contre Sarah Netanyahou, en lui proposant un emploi très au-dessus de ses qualifications.

Il est très difficile de ne pas voir que toutes ces attaques en justice contre Sarah Netanyahou font partie d’un coup monté qui n’a que pour seul objectif de déstabiliser le Premier ministre. Espérons que la justice saura faire son travail honnêtement et sereinement.

Binyamin Lachkar

Binyamin Lachkar

Conseiller au ministère israélien des Sciences.
Analyste en politique publique.

2 pensées sur “La nouvelle affaire contre Sarah Netanyahou. Encore un coup monté ?

  • 31 octobre 2017 à 2:54
    Permalink

    Comment savez-vous qu’il s’agit d’un coup monté concernant la plainte contre Sarah Netanyhaou .Il n’y a que la justice qui peut se prononcer sur ces faits de maltraitance. Déjà il y a quelques mois Sarah Netanyhaou a été condamné à 130000 shekels de dommages et intérêts pour des faits similaires contre le majordome de la résidence de Jérusalem. Il ne faut pas Monsieur être Netanyaou spontex

    Répondre
  • 2 novembre 2017 à 11:49
    Permalink

    @gerardn
    …  » Déjà il y a quelques mois Sarah Netanyhaou a été condamné à 130000 shekels de dommages et intérêts », … ???

    Des centaines de milliers de « différents » entre employeurs et employés sont traités chaque année. Les prud’hommes ne désemplissent pas.

    C’est d’une banalité. Ce n’est pas pour autant qu’il s’agisse d’affaires d’états !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *