Jérusalem : Peut-on être Juif et Franc-Maçon ?


A l’occasion de la visite en Israël du Grand Maître de la Grande Loge de France (GLDF), Pierre-Marie ADAM (photo du haut), Coolamnews a rencontré Michel B. membre de la Loge Bereshit à Jérusalem.

Coolamnews : Pouvez-vous nous expliquer tout d’abord ce qu’est un Franc-Maçon de la GLDF ?

Michel : Est Franc-Maçon toute personne qui a décidé de travailler au sein d’une loge sur des questions d’ordre spirituel, philosophique et social. C’est à partir de ces travaux en loge que chaque Franc-maçon initié progresse sur les voies de la connaissance pour lui-même et pour l’amélioration de la société.

Coolamnews : Qu’est ce qui caractérise la GLDF ?

Michel : La GLDF accueille dans ses loges des Hommes de toutes origines, de toutes croyances, de toutes sensibilités tant sur le plan politique que philosophique. Elle exclut les fondamentalismes, les dogmatismes et intégrismes de tous ordres et l’ensemble des dérives sectaires. Chaque frère de la GLDF est libre de participer activement à la vie politique ou d’assumer un engagement religieux en respectant les principes fondamentaux de respect et de liberté des autres. Mais la GLDF ne prend aucune position dans le débat politique ou religieux.

Coolamnews : Alors peut-on être Juif et Franc-Maçon ?

Ma réponse est définitivement oui. A ce sujet il me faut préciser qu’en diaspora nombre de juifs pratiquants sont Francs-Maçons. De plus, ici en Israël, perdure une tradition maçonnique. La Franc-Maçonnerie hébréophone s’est épanouie dès la fin du 19ème siècle et ce courant de pensée est bien implanté dans la population (plusieurs milliers d’adhérents).

Coolamnews : Quel est alors le but de la visite du Gand Maître de la GLDF ?

Michel : Il est triple.

– Cette visite a pour but premier de manifester l’attachement de la GLDF à ses deux loges israéliennes francophones : la loge Bereshit à Jérusalem et la loge Hermon à Tel-Aviv.

– Ensuite il est prévu au cours de sa visite une rencontre avec le Grand Maître de la Grande Loge de Jérusalem, obédience maçonnique israélienne avec laquelle la GLDF a signé un accord d’alliance en décembre dernier à Paris.

– Enfin, pour faire connaitre la Franc-maçonnerie francophone en Israël, le Grand Maître de la GLDF donnera une conférence le 12 mai 2019, à 20 heures, (au ZOA House, Salle Marlène, Daniel Frisch St 1, Tel Aviv-Yafo) sur le thème « Franc-Maçonnerie à la Grande loge de France aujourd’hui ». (Entrée libre). Cette conférence sera suivie d’un cocktail casher à 21h30.

J’invite tous vos lecteurs à y assister en s’inscrivant sur notre site loge-bereshit-jerusalem.co.il ou par mail à l’adresse suivante : [email protected] en laissant leur nom et coordonnées téléphoniques

Une pensée sur “Jérusalem : Peut-on être Juif et Franc-Maçon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *