Israël recrée le goût des bières du temps des pharaons !

 

Le temps est venu de lever son verre à la mémoire de tous les philistins ivres après avoir consommé (sans modération) une bière des plus délicieuses !

Celle-là même que les scientifiques actuels ont recréée après avoir déniché d’anciennes levures, des micro-organismes encore vivants et bien vivants oubliés au fin-fond de vases d’argile… datant de plus de 5.000 ans !

Un breuvage retrouvé que l’on doit aux équipes des Dr Ronen Hazan, Michael Klutstein, (microbiologistes de l’École de médecine dentaire de l’Université hébraïque) et celle du Dr Yitzhak Paz.

A ce jour, les scientifiques ont isolé différentes souches de levure provenant de 21 anciens vases reliés à la bière et à l’hydromel : Quelques-unes datant du règne du pharaon égyptien Narmer (environ 3000 av. J.-C.), d’autres du roi araméen Hazael (800 av. J.-C.) et les dernières du prophète Néhémie (400 av. JC).

Associés à la qualité spécifique de chaque levure, à l’époque où elles ont fait florès, il convient de noter les lieux où ont été retrouvées lesdites poteries, à commencer par En-Besor situé dans le nord-ouest du Néguev, dans une zone appelée Tell es-Safi / Gath dans le centre d’Israël et Ramat Rachel, située entre Jérusalem et Bethléem, lieux favoris des résidences des représentants locaux des empires assyrien, babylonien et perse.

Vin de miel éthiopien et la levure de bière

Nos scientifiques, plus curieux que jamais d’approfondir leurs connaissances à propos de ces recherches ont alors nettoyé et séquencé le génome complet de chacun des spécimen de levure et les ont remis au Dr Amir Szitenberg du Centre des sciences de la Mer Morte-Arava. (Celui-ci a confirmé que les cultures de levure étaient similaires à celles utilisées dans les brasseries africaines traditionnelles, telles que le vin de miel éthiopien et la levure de bière moderne).

Ne restait alors qu’à faire appel à l’expert israélien Itai Gutman pour préparer réellement une bière « échantillonnée » par le Dr Elyashiv Drori de l’Université Ariel, avant que de la confier à des dégustateurs agréés par les programmes de certification puis des juges internationaux patentés dans le domaine de la bière (BJCP).

Dans une déclaration commune, les protagonistes de cette saga (dont le professeur Aren Maeir du département d’études sur la terre d’Israël et d’archéologie de l’Université Bar-Ilan), se sont félicités de l’excellence de leur travail…

Jugeant leur bière de haute qualité et… Le Haïm. Sans danger pour les consommateurs d’aujourd’hui…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *