C’est une tribune du Figaro signée Philippe d’Iribarne qu’il faut lire de toute urgence. L’anthropologue, spécialiste des identités culturelles et de leurs interactions, réagit à la publication d’un sondage effectué parmi un panel de 10 000 Européens qui se définissent comme musulmans. Publié en septembre dernier, le Second European Union Minorities and Discrimination Survey. Muslims – Selected findings dément bon nombre d’idées reçues, du moins si l’on prend la peine d’examiner ses résultats plutôt que ses conclusions. Lire la suite sur jforum.fr