Une anti israélienne primaire se convertie au judaïsme

 

Alors que de nombreux Juifs préfèrent cacher leur identité par crainte des persécutions, certaines personnes sont prêtes à tout sacrifier pour ce qui leur tient à cœur: devenir juif.

C’est l’histoire d’une jeune femme iranienne vivant en Allemagne. Elle est tombée amoureuse du judaïsme et d’ Israël. Son vrai nom ne peut être révélé pour des raisons évidentes de sécurité. Voilà l’interview qu’elle donne à Israel Today

Israël Today: Vous êtes née musulmane et chiite, comment est-ce que vous êtes tombée amoureuse du judaïsme et d’Israël?

Elle: » Je suis née à Téhéran dans les années 1980 de parents musulmans, mais ils ne se sont jamais reconnus ainsi. Avec l’éclatement de la révolution islamique en 1979, la vie est devenue très difficile pour eux. Mon père, qui est un intellectuel, a particulièrement ressenti le danger compte tenu du fait que le nouveau régime des ayatollahs ne tolère pas les gens comme lui. Il peut témoigner des punitions publiques, des tortures, du sang et des exécutions! Mes parents ne voulaient pas que leurs enfants grandissent dans un Etat islamique où irradiait la peur. C’est pourquoi, ils ont décidé de fuir vers l’Allemagne, en espérant qu’un jour – lorsque les clercs islamiques seraient renversés – ils pourraient revenir en Iran. Ceci n’est pas arrivé. Même si je suis totalement intégrée dans la société allemande et que je m’identifie comme allemande, je ne me suis jamais vraiment sentie connectée à cette nouvelle patrie, même si je suis très reconnaissante à ce pays pour moi et ma famille car elle leur a donné un abri. J’ai commencé à partir à la recherche de mon identité réelle.

Israel Today: Et vous l’avez trouvée dans le judaïsme, même si c’est si impopulaire d’être juif aujourd’hui?

Elle: « Je n’ai jamais appris à haïr les Juifs ou Israël, au contraire. Mon père m’a toujours raconté des histoires au sujet de ses amis juifs qu’il avait laissés en Iran.

Israel Today: Mais au point de réellement devenir Juif?

Elle: Ce n’est que le début du processus. Mon amour pour Israël s’est intensifié au fur et à mesure que j’en apprenais plus sur ce pays. Il y a six ans, quand j’étais encore à l’Université, une de mes amis qui avait fait des études en Israël m’a invité à visiter le pays et je ne pouvais pas résister à cette tentation. Je n »étais qu’au début de mes surprises parce qu’au moment où j’ai atterri à l’aéroport Ben Gourion, j’ai été emmenée pour un interrogatoire qui a duré huit heures! L’officier, qui a vérifié mon passeport allemand, a remarqué que j’étais née à Téhéran et il était convaincu que je travaillais pour le service de renseignements iraniens.

Israel Today: Comment avez-vous vécu cette humiliation?

Elle: C’était une expérience très traumatisante et à un moment, j’ai appelé l’ambassade d’Allemagne à Tel Aviv et je les ai priés de me faire sortir de ce pays horrible. Mais ce cauchemar m’a laissé curieuse et j’ai pris ma décision de revenir et de redécouvrir Israël. Cette fois-ci, j’ai postulé pour divers programmes de stages, en espérant qu’ils allaient me donner un aperçu du pays. Ironie du sort, le seul programme de stage où j’ai été acceptée était dans une ONG palestinienne.

Israel Today: Donc, au lieu d’explorer Israël, vous avez fini par explorer la Cisjordanie?

Elle: Exact. Je suis restée avec une famille palestinienne de Jérusalem et j’ai été très influencée par leur machine de propagande puissante. Je dois admettre que, pendant deux ans, j’étais de leur côté. Mais c’était aussi parce que je n’ai pas eu la chance d’appréhender la société israélienne et d’interagir avec les Israéliens.

Israel Today: Comment avez-vous opéré ce changement?

Elle: J’ai toujours été dans la réflexion. Je n’ai jamais avalé tout cru ce que les médias ou les gens autour de moi ont essayé de me faire croire. J’étais extrêmement irritée par le fait que chaque fois que les Palestiniens parlaient des Israéliens, ils n’utilisaient que le mot «Juifs». Cela m’a fait mal d’entendre cela, simplement parce que j’ai grandi en Allemagne où les gens m’ont appris à me souvenir de la Shoah. À un certain moment, j’ai réalisé que j’étais fatiguée de la position palestinienne: la plainte constante et le blâme sur tout le monde sauf eux-mêmes. J’étais fatiguée de leur approche négative. Dans le même temps, j’avais peur de parler aux Israéliens, en pensant qu’ils allaient me repousser à cause de mon origine. J’ai surmonté cet obstacle en 2012, quand un groupe de militants de la paix a lancé la fameuse campagne Israël Loves Iran. Peu de temps après, les Israéliens ont commencé à m’ajouter comme amie sur Facebook et plusieurs d’entre eux m’ont même invitée à les rencontrer.

Israel Today: Quelle a été la révélation la plus frappante pour vous quand vous avez appris à connaître les Israéliens?

Elle: C’est qu’ils ressemblent tellement aux Perses: Ils ont le flair du Moyen-Orient, mais ils sont aussi modernes et ouverts d’esprit. J’ai réalisé qu’Israël était l’endroit où je voulais être.

Israel Today: Était-ce à ce moment que vous avez décidé de vous convertir?

Elle : Je ne peux pas mettre le doigt sur ce qui s’est passé exactement, mais c’était certainement au moment où quelqu’un m’a dit que le processus de conversion serait pour moi un réel cauchemar [rire]. J’ai pris la décision dans mon esprit de me convertir alors que j’étais en voyage en Allemagne, mais au moment où je suis revenue en Israël, j’étais paralysée par la peur.

Israel Today: Quelle genre de pensées parcouraient votre esprit?

Elle: J’avais peur de passer par le processus de conversion et également par l’étape d’immigration et je n’arrivais pas à avoir un travail décent en Israël. J’aurais donc besoin de retourner en Allemagne et y vivre comme une femme juive, ce qui signifie que j’aurais à cacher ma véritable identité. Mais je ne voulais pas vivre dans un mensonge.

Israel Today: Est-il si effrayant d’être juif en Allemagne?

Elle: L’antisémitisme est nettement en hausse en Europe. Il a particulièrement été féroce cet été dernier lors de l’opération militaire à Gaza. Mais en dehors de cela, beaucoup d’Européens estiment qu’ils perdent leur identité et que leurs pays ne leur appartient plus. Ainsi récemment des milliers d’Allemands sont descendus dans les rues pour exprimer leur colère contre les immigrés musulmans, qui – comme ils le voient – ne s’intègrent pas dans leur société, mais la vérité est que le peuple juif est également dans leur liste, une cible. Ils utilisent leur position anti-islamique comme une couverture, dans le but de gagner plus de partisans, mais leur idéologie essentielle va à l’encontre de tout non-allemand, donc des Juifs aussi.

Laetitia Cooper

Laetitia Cooper

Laetitia Cooper a fait son Aliyah de Toulouse à Guivat Shmouel en 2015 avec l'Alyah de Groupe. En France, elle était professeur d'anglais en lycée.

5 pensées sur “Une anti israélienne primaire se convertie au judaïsme

  • Avatar
    13 février 2016 à 18 h 18 min
    Permalink

    Et qu’est devenue cette personne depuis mars 2015 ??

    Répondre
  • Avatar
    8 juin 2016 à 2 h 31 min
    Permalink

    Méfiance quand même, attention aux coups tordus, je dis ça mais je pense que vous connaissez…………

    Répondre
  • Avatar
    8 août 2016 à 0 h 29 min
    Permalink

    C’est véritablement incroyable !!!!!car si : se convertir à l’islam ou au catholicisme c’est chose facile sachez qu’au judaîsme cela ressemble  » au parcours du combattant  » l’accès est difficile ……

    Répondre
  • Avatar
    29 janvier 2020 à 18 h 51 min
    Permalink

    Pas étonnant. Une importante partie de la diaspora juive est restée en Perse après la construction du 2ème temple et le retour de Nehemia à Jérusalem. Une grande partie de la population irannienne sont des descendants des juifs de l’époque et dispsent d’une âme juive qui aspire au retour à Sion.

    Répondre
  • Avatar
    30 janvier 2020 à 0 h 51 min
    Permalink

    Les juifs et les Judéo-chrétiens sont très proches et aspirent à SION !! les uns y attendent le Maschiah ( leur Messie ) , les autres y attendent le retour du Messie , seraient ils des frères jumeaux . Personnellement je pense qu’ils sont 2 en 1 !! Nous avons le même DIEU , l’ Eternel DIEU d’ Isaac , Jacob , David et Jésus !!!
    Ce qui n’est pas le cas d’ ALLAH qui veut éjecter notre DIEU du Trône de Jérusalem pour y prendre la place !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *