Il révise pour sa Bar Mitsva, soudain, une balle se loge dans la chaise

Un enfant de la localité de Kohav Yaakov dans la région de Binyamin (au nord de Jérusalem)  révise sa paracha en vue de sa Bar Mitzvah. Soudain, une balle  vient se loger dans la chaise près de lui.

Encore une balle perdue… des balles perdues, tirées depuis le village arabe voisin de Kohav Ya’akov. Il n’y a fort heureusement pas eu de victimes.

Ya’akov Amar, vit à Kohav Yaakov depuis près de 17 ans.  « Cet après-midi, mon fils étudiait pour sa Mar-Mitzvah avec son professeur. A un moment, une balle traverse la pièce et termine sa course dans une chaise tout près d’eux ».

Amar a décrit la réalité de la vie des habitants de Kohav Yaakov: « C’est comme une épée de Damoclès sur la tête des habitants de ce quartier de Kohav Yaakov. Les arabes tirent depuis Qalandiya dans les airs pour leurs fêtes familiales. Puis les balles volent dans la direction des caravanes de notre quartier. Ce n’est pas la première caravane touchée par des tirs, c’est la quatrième. »

A quelques centimètres d’un bébé

« Il y a des miracles ici. La dernière fois, c’était à quelques centimètres d’un bébé qui dormait dans son lit et maintenant, une chaise à côté de mon fils a été touchée par la balle. »

Amar est désespéré à propos de la situation. « Les militaires nous disent qu’ils font ce qu’ils peuvent mais pas au-delà de ça. C’est ce que l’officier m’a dit.  Nous ne savons même pas vers qui diriger notre colère. En fait, il n’y a pas grand-chose à faire. » Jusqu’au prochain accident ?

David Ygal

David Ygal

Observateur du monde juif et sioniste convaincu. Opposant à la pensée unique et aux manipulations politiques. Passionné par la Torah et le Talmud. Prône l'Unité inconditionnelle du Peuple juif, autour de la Torah et de ses Sages. Habite en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *