Guatemala: Un député non-juif met une Kippa et sort un drapeau d’Israël

Une séance peu commune au parlement guatémaltèque. Il est question de soutenir la décision du président Morales de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Alors que l’opposition au président Morales réclamait un débat sur les relations entre Israël et le Guatemala, une scène assez rare se déroule dans l’hémicycle. A chaque fois que le mot Israël est pronocé par un orateur, les députés applaudissent. Mieux encore. Le député Marcos, un non-juif, se coiffe d’une kippa et pose sur son pupitre les drapeaux israélien et guatémaltèque.

Une image qui fera le tour des médias locaux mais qui ne surprend personne au Guatemala. Non seulement le gouvernement soutient, Israël mais sa population aussi. Des dizaines de milliers de personnes ont pris l’habitude de défiler dans les rues chaque année, à Yom Haatsmaout, afin de fêter l’indépendance de l’Etat juif.

Après avoir été le second pays au monde à avoir transféré son ambassade à Jérusalem , le Guatemala a adopté l’initiative proposée par l’ambassadeur d’Israël,  de baptiser les rues principales et les places “Jérusalem, capitale d’Israël”.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Guatemala: Un député non-juif met une Kippa et sort un drapeau d’Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *