Etude israélienne : Ces 5 habitudes qui vous tuent à petit feu

 

Notre mode de vie change et nous rend de moins en moins actifs, avec des effets dévastateurs sur nos vies. Des médecins et chercheurs israéliens issus des 5 grands hôpitaux du pays tirent la sonnette d’alarme. Voici les cinq habitudes néfastes qui affectent réellement votre durée de vie. Et nous sommes quasiment tous concernés.

Il est difficile de se défaire des très bonnes habitudes, mais il est encore plus compliqué de se débarrasser des mauvaises habitudes. Qu’il s’agisse de fumer ou de manger des aliments transformés, nos petites manies quotidiennes ont un effet fatal sur nos vie – elles les raccourcissent.

Boire des boissons sucrées et manger des aliments transformés

Boire des boissons sucrées et manger des aliments transformés a un impact significatif sur notre santé au fil des ans. En fait, c’est peut-être l’une des questions les moins controversées du monde de la santé. Vous n’entendrez probablement pas un seul médecin vous recommander de le faire.

Une étude publiée récemment et incluant 118 000 sujets suivis pendant 34 ans a montré que plus les gens boivent de boissons sucrées, plus ils ont de chances de mourir de divers problèmes de santé. En ce qui concerne les aliments transformés, de nombreux organismes de recherche ont constaté que le fait de manger, par exemple, de la viande transformée, augmentait le risque de cancer et figurait en effet sur la liste des substances cancérogènes de l’Organisation mondiale de la santé.

Essayez d’inclure des boissons moins sucrées et plus d’eau dans votre alimentation. Supprimer au maximum les aliments transformés et ajouter plus de légumes, de fruits, de grains entiers, de graisses saines et de noix. Tous ces facteurs ont des effets positifs sur votre santé, comme le prouvent des centaines d’études.

Tabagisme

Pour ceux qui ne le savaient pas encore, fumer est non seulement mauvais pour la santé, mais aussi tue. En plus du cancer, le tabagisme provoque des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies pulmonaires, le diabète et plus encore.

Les fumeurs inhalent du tabac brûlé et du goudron ainsi que des métaux toxiques tels que le cadmium et le béryllium. Des éléments chimiques tels que le nickel et le chrome s’accumulent dans les feuilles du tabac et donc dans les poumons. Avec cette information, il n’est pas surprenant que les cigarettes soient mortelles. En outre, même une petite cigarette par jour nuit à la santé et augmente le risque de décès prématuré de plusieurs dizaines de pour cent.

Mais il y a aussi de bonnes nouvelles. Même si vous décidez d’arrêter de fumer en plein milieu de la vie, vous réduisez le risque de contracter des maladies susceptibles de raccourcir votre vie.

La position assise

Selon des données recueillies auprès de quatre millions de personnes sur le nombre d’heures passées par jour en position assise (en face de la télévision, au travail, au volant). Une analyse des données a montré que toutes les 2 heures supplémentaires d’une séance augmentaient le risque de plusieurs cancers.

Pire ! L’étude a également révélé que le fait que certaines personnes aient également fait de l’exercice pendant la journée n’a pas modifié leurs chances de tomber malade. Donc, si vous pensiez que votre fugue matinale éliminerait l’effet dévastateur de votre inactivité physique devant l’ordinateur du travail…vous aviez tort. Unique solution, réduire le temps passé dans cette position.

Vivre dans un stress constant

Les fêtes de Pessah approchent à grands pas et c’est le bon moment pour parler d’une habitude néfaste qui gagne du terrain depuis quelques années : le stress.

Un pression prolongée est évidemment mauvaise pour votre santé. Outre des effets immédiats sur l’énergie et la vitalité, des études ont montré que lorsque le stress augmente les risques d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque augmentent. Le stress peut même accélérer la propagation du cancer dans l’organisme. En outre, si vous êtes constamment stressé ou anxieux, vous pouvez souffrir de diarrhée, de perte de cheveux, de nuits agitées et d’éruptions cutanées.

Boire de l’alcool

Nous ne parlons pas de bière ici ou là, mais de consommation quotidienne excessive. Combien ? Si vous vous adressez aux Centres de contrôle et de prévention des maladies, qui font autorité en matière de santé, la consommation nocive d’alcool signifie plus de huit boissons alcoolisées par semaine pour les femmes et 15 par semaine pour les hommes.

Comment peut-il être dangereux? Une étude de l’Université de Cambridge publiée dans la revue NATURE il y a environ un an a montré que la consommation d’alcool provoquait la production de substances chimiques dangereuses dans le corps qui endommageaient de manière irréversible les cellules souches – augmentant le risque de cancer. L’étude a montré par d’autres moyens que l’alcool augmente le risque de développer sept cancers différents, y compris des formes communes de cancers du sein et de l’intestin. Les résultats ont également montré comment le corps cherche à se protéger des dommages que l’alcool peut causer.

Conclusion : Chacun a connaissance peu ou prou de ces règles de bon sens, et pourtant…qui peut dire qu’il n’est concerné par aucune d’entre elles?

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *