En Israël, le surpoids devient une maladie

Obèses : Cessez de culpabiliser, soignez-vous ! Demandez-vous plutôt que choisir pour lutter contre pareil fléau, quel est le moyen le plus efficace pour retrouver un poids normal de l’opération, du régime ou des médicaments ?

L’obésité un manque de volonté ? Voilà une question multiple mais oh combien récurrente lorsque l’on sait, (selon les chiffres du ministère de la Santé), qu’environ un Israélien sur deux est en surpoids, un sur huit est obèse.

Conséquemment, environ 4 000 israéliens meurent chaque année des suites directes de maladies associées à l’obésité du style hypertension, diabète, maladies cardiaques, cancer, etc..

Jusque dans les années 1990, d’une façon générale, l’obésité était considérée comme un manque de volonté de s’en sortir, les « gros », les « grosses » montrés du doigt n’ayant, « en gros » qu’à s’en prendre à eux-mêmes….

D’ailleurs, encore aujourd’hui, beaucoup de gens pensent que pour s’en sortir, il suffit simplement de modifier son alimentation.

L’obésité est une maladie

Et bien non ! Les scientifiques ont fini par être entendus lorsqu’ils affirmaient depuis déjà pas mal de temps, qu’il pouvait y avoir des causes toutes autres, à savoir non seulement un dérèglement des mécanismes cérébraux responsables de la satiété mais aussi des facteurs physiologiques, physiques, génétiques, des facteurs environnementaux tels un style de vie inadapté, une alimentation faites de produits non adaptés, « quasi-industrialisés » etc….

Enfin, selon la dernière étude, il ressort que l’obésité est une maladie qui doit être traitée dès le premier stade de son développement et prise en charge comme toute maladie chronique, y compris par des moyens médicamenteux…

Approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et le ministère de la Santé israélien, destinés aux patients âgés de plus de 27 ans ayant un facteur de risque (comme l’hypertension, l’hyperlipidémie, le prédiabète ou le diabète), ces soins sont reconnus non seulement sans danger mais efficaces ! A contrario des régimes ou de la chirurgie…

Quoi qu’il en soit, l’approche actuelle pour traiter l’obésité a bien changé : Elle s’est personnalisée, combinant traitement spécifique et accompagnement du « patient » reconnu comme tel par une équipe professionnelle, solidaire et attentionnée, le meilleur moyen   pour retrouver un mode de vie heureux dans un corps maîtrisé et sain…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *