Edito de David Sebban : Etat palestinien ? L’argument qui fait réfléchir

Et si un Etat palestinien voyait le jour aux cotés d’Israël ?

(Edito-vidéo de David Sebban ci dessous). Dans ce reportage de l’Institut israélien d’Etudes Stratégiques, est détaillé l’une des menaces les plus importantes qui n’est pas forcement révélée au grand public.

C’est incontestablement la proximité des grands axes routiers israéliens ! Ils sont situés à quelques encablures de ce que pourraient être les frontières d’un état palestinien. Quand le tracé des frontières lorgne sur le centre du pays, Tel-Aviv et l’aéroport Ben-Gourion !

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Edito de David Sebban : Etat palestinien ? L’argument qui fait réfléchir

  • Avatar
    29 juin 2017 à 11 h 06 min
    Permalink

    Autant leur donner aussi TEL AVIV et le reste ….. autrement dit, remplacer le terme ISRAEL par le terme inventé par les Romains, « Palestine » pour éliminer le Peuple juif !!!
    Mais le peuple juif du temps des Romains n’est plus celui d’aujourd’hui …il faudra que les arabes et pro-arabes comprennent cela !!! Et j’espère que les juifs eux-mêmes l’ont compris , c’est une urgence !!!

    Répondre
    • Avatar
      15 février 2019 à 9 h 18 min
      Permalink

      Les Juifs ont compris, en tout cas dans leur immense majorité ils ne sont plus dupes du deal ignoble « la paix contre la terre »… Le désengagement de 2005 évoqué dans la vidéo et les tunnels du Hamas leur ont ouvert les yeux, sans compter les meurtres incessants de ces dernières années, à coups de pierres le long des routes, ou à coups de mitraillette ou comme il y a 8 jours, de couteau.
      Surtout, nous réalisons qu’adopter le discours de l’AFP en parlant nous Israéliens d’occupation, de colonisation, de Cisjordanie sert le but de notre ennemi qui n’a pas renoncé, depuis 1948, à son vieux rêve de nous déposséder de notre pays, morceau par morceau.
      L’annexion de la Judée-Samarie, même avec 52 ans de retard, reste la seule solution pour commencer à régler ce conflit.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *