Diabète : Israël prépare un substitut naturel au sucre

Israël : A quand un remplaçant au sucre pour se garder en bonne santé ? Voici « un faux sucre » qui devrait pouvoir donner l’illusion d’être des milliers de fois plus actif sans être à l’origine de malaises liés à toutes formes de diabète.

Un nouveau substitut au sucre « naturel » pourrait être une bonne nouvelle pour les diabétiques. Une start-up israélienne est prête désormais à répondre aux problèmes liés au diabète.

« Le sucre est l’ennemi public N°1 mais personne ne peut réellement s’en passer », explique le Dr Ilan Samish, fondateur de « Amai Protéines ». Les gens apprécient le sucre. Parler du besoin de se gaver du sucre de la vie n’est pas innocent ! Comment en priver un malade sans le déprimer un peu plus ?

C’est après des années de recherche à l’Institut Weizmann des sciences de Rehovot en Israël que le produit tant désiré voit enfin le jour en décembre 2016 et attend encore à ce jour l’approbation réglementaire. (A savoir que le Dr Samish travaille sur ce projet en collaboration avec la société israélienne Sodastream, une des seules capables de fusionner les protéines comme nécessaire grâce à ses machines faites à l’origine pour une production de soda).

Des tonnes de substituts dangereux

La nouvelle découverte est attendue avec impatience. Quelques chiffres pour preuve ? Ils parlent d’eux- mêmes ! Selon « l’American Diabetes Association », 30 millions d’Américains – soit près de 10% de la population – souffrent de diabète, 84 millions sont considérés comme prédiabétiques et chaque année, 1,5 million de nouveaux cas sont dénombrés. Le coût pour ne pas réussir à soigner tous ces gens a atteint 327 milliards de dollars aux États-Unis l’an dernier.

Il existe bien une myriade d’édulcorants artificiels disponibles sur le marché, des tonnes de palliatifs du style « Aspartame », « Fructose », « Sirop d’agave », ou dernier substitut en date à avoir fait parler d’elle, la « Stévia » mais tous ces édulcorants artificiels ou pas présentent des risques d’effets secondaires redoutables. Une nouvelle étude publiée récemment par l’Université Ben Gourion en a d’ailleurs révélé les effets toxiques sur une flore intestinale indispensable au bon fonctionnement du corps humain.

Une molécule sans effets secondaires

Le mérite du Dr Samish est d’avoir créé un produit accepté par le plus grand nombre, la quasi-totalité des diabétiques inclue, une molécule plusieurs fois plus sucrée que son modèle et sans effets secondaires !

Reste à savoir quand cette protéine sucrée sera de mise, enfin admise sur le marché  et remise aux bons soins des sommités médicales pour les patients concernés! Rien de moins rassurant que le commentaire laconique du Dr Samish lorsqu’il déclare espérer que le produit sera disponible dans les années à venir.

En attendant vous pouvez toujours essayer de préparer du fudge de datte fait maison ou ces muffins aux carottes sucrées conseille-t-il mi-rigolard mi-désolé. Après tout, des études scientifiques n’ont-elles pas montré que les dattes sont un substitut du sucre à faible indice glycémique ? Le meilleur… En attendant !

Qu’est- ce donc que le sucre ?

« Le sucre est un carburant énergétique, nécessaire au bon fonctionnement des cellules, en particulier au niveau des muscles, du cerveau, du cœur et des globules rouges. Dans les aliments, le sucre est classé parmi les glucides. Le sucre ou saccharose est un glucide se trouvant à l’état naturel dans les fruits et les légumes. Il est produit par tous les végétaux lors de la photosynthèse, un procédé naturel qui transforme la lumière du soleil en énergie. Cependant, seules la canne à sucre et la betterave à sucre produisent suffisamment de saccharose pour une production commerciale. »

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *