Cette Anglaise prodige des mathématiques à Jérusalem, fascine l’Angleterre

La plus célèbre enfant prodige de Grande-Bretagne mène maintenant une vie discrète de femme juive orthodoxe à Jérusalem, rapporte le journal Daily Mail.

La mathématicienne Ruth Lawrence – qui a défrayé la chronique à l’âge de 10 ans, lorsqu’elle est entrée à la prestigieuse université d’Oxford, en devenant le plus jeune personne à être acceptée dans cette institution, travaille désormais comme professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem et est mère de quatre enfants.

Son père a déclaré au journal que sa fille vit «en étant proche de ses 4 enfants et en occupant un poste d’enseignant à l’université où elle est très aimée. Elle a une famille heureuse et un mariage heureux ».

Une enfance en solitaire

Plus jeune, la mathématicienne avait mal vécu sa scolarité hors norme, son père l’ayant sortie du système éducatif pour s’occuper personnellement de son éducation, réduisant ses rapports sociaux au minimum. Aujourd’hui, Ruth a déclaré vouloir une vie très différente pour ses enfants, « plus normale ».

Les journalistes du Daily Mail qui ont mené l’enquête l’ont finalement retrouvé dans la périphérie de Jérusalem. En 1997, Ruth s’est finalement écartée de son père. Tombée amoureuse du mathématicien israélien Ariyah Neimark, elle l’a suivi en Israël, a appris l’hébreu et est devenue religieuse. Elle est devenue professeur associé à l’université Hébraïque en 1999. « Le couple a emménagé dans un appartement d’une banlieue de Jérusalem et Ruth est devenue juive observante », a annoncé le Mail.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *