Ce pays qui veut nous gâcher l’Eurovision…

Eurovision en Israël : Qui du chanteur ou du pays boycottera l’autre ? Israël a gagné le droit d’organiser le concours de l’Eurovision, comme le veut le règlement, en remportant l’édition 2018 qui se déroulait au Portugal. Un droit remis en question plus que de raison, en particulier par les représentants de l’Islande !

Ainsi, après que le groupe « Electro-punk Hatari », ait été désigné vainqueur le 2 mars dernier des sélections nationales islandaises avec le titre « Hatrid Mun Sigra », (La haine vaincra), et qu’à plusieurs reprises, ses membres Klemens Hannigan, Matthías Haraldson et Einar Stéfansson aient ouvertement exprimé leur soutien au peuple palestinien et demandé le boycott d’Israël, ils  justifient leur nouvelle position, à savoir qu’à l’inverse ils revendiquent leur droit de se rendre à Tel Aviv dans le but de mieux faire passer leur message.

« Après les violations des droits de l’homme commises par Israël contre le peuple palestinien, il serait immoral pour nous de participer à un concours aussi glamour que l’Eurovision dans l’ombre des violences exercées par Israël sur ses voisins », argumentait leur première déclaration en ligne !

Ce qui ne leur posa aucun problème pour réclamer à contrario le droit de représenter l’Islande lors de la compétition, déclarant lors d’une interview au journal britannique Independent que de toute façon « les chansons interprétées durant le concours heurteront la sensibilité de beaucoup de gens à cause du contexte dans lequel il va se dérouler ».

Quant à la position d’Israël…

Les trois membres du groupe représentant l’Islande à la 64e édition du concours européen de la chanson pourraient être interdits d’accès au territoire israélien en raison de leur prise de position propalestinienne.

Selon le journal Haaretz, « l’organisation Shurat Hadin, qui représente les victimes du terrorisme et des causes juives et israéliennes, aurait demandé au Ministre de l’Intérieur, Arye Dery, d’interdire Hatari d’accès au territoire ». …. Une requête qui serait, selon plusieurs médias locaux, actuellement étudiée par plusieurs ministres.

L’Union Européenne de radio-télévision (UER), organisatrice de l’Eurovision, a quant à elle rappelé que le concours devait rester inclusif et que le diffuseur israélien devrait respecter la liberté de toutes les délégations et artistes participants…

Liberté, liberté chérie, que ne dit-on pas en ton nom !

Aussi, pour s’opposer aux extrémistes de tous bords, il me semble qu’il serait plus que temps de mettre des limites à la tolérance si l’on veut te donner la moindre chance de leur survivre !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Ce pays qui veut nous gâcher l’Eurovision…

  • Avatar
    16 mars 2019 à 14 h 45 min
    Permalink

    Ils ont présenté une chanson pour être choisis. Donc c’est celle-ci qu’ils présenteront, sinon… « couper ».

    Et un ou deux avocats bien aiguisés qui les observent sous mandat de victimes d’attentats peut aussi permettre un bon exercice de la justice face à ces distributeurs de haine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *