A la chambre des Lords : « Marre de cet acharnement contre Israël »

Michael Grade, membre de la Chambre des Lords britannique, a évoqué le problème de la subjectivité des médias l’égard d’Israël. Et il sait de quoi il parle, lui qui dirigea la BBC deux années durant.

Morceau choisi depuis la chambre des Lords, au début du mois de janvier. Lord Grade, a salué le soutien de la Grande-Bretagne à la création d’un foyer national pour le peuple juif. Un soutien exprimé dans la déclaration Balfour de 1917. Mais il a également expliqué que les médias fondent leurs argumentations sur des scénarios anti-israéliens.

« L’antisionisme est maintenant devenu une couverture de l’antisémitisme dans certains cas », a déclaré Michael Grade. « Je ne suis pas de ceux qui qualifient immédiatement ceux qui critiquent Israël d’être antisémite. Mais il faut bien reconnaître que nombreuses sont les critiques d’Israël qui sont hors-contexte quand il s’agit de blâmer Israël ».

Michael Grade cite ensuite un exemple : « Quand Israël se défend, le scénario prôné par les médias est qu’il s’agit d’une agression sioniste. Récemment, deux Palestiniens ont attaqué des policiers israéliens à Jérusalem. Le titre de la BBC mentionnait que deux Palestiniens avaient été abattus.

Michael Ian Grade, Baron Grade de Yarmouth est né le 8 mars 1943. C’est un dirigeant de télévision britannique et un homme d’affaires. Il a été président de la BBC de 2004 à 2006 et président exécutif de ITV plc de 2007 à 2009. Depuis 2011, il est un pair à vie du Parti conservateur à la Chambre des Lords.

 

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

3 pensées sur “A la chambre des Lords : « Marre de cet acharnement contre Israël »

  • Avatar
    14 janvier 2019 à 16 h 44 min
    Permalink

    Le suicide général des européens qui décident d’être remplacés par les muzzs

    Répondre
  • Avatar
    16 janvier 2019 à 19 h 59 min
    Permalink

    À quel livre Lord Grabe fait il allusion à l’issue de sa réconfortante intervention ?

    Répondre
  • Avatar
    7 septembre 2019 à 0 h 15 min
    Permalink

    L’antisionisme EST, par définition de l’antisémitisme. C’est le nouvel antisémitisme. Pas dans certains cas, dans TOUS les cas.

    L’antisionisme n’a rien à voir avec le fait de critiquer les actions ou la politique d’un gouvernement israélien ou un autre.
    L’antisionisme c’est s’opposer à l’existence d’Israël, c’est le diffamer afin de l’isoler dans le but de le détruire.
    L’antisionisme, c’est nier au peuple juif (et seulement au peuple juif ! A aucun autre peuple de le Terre !) le droit à l’autodétermination, à avoir un État, c’est de refuser que cet État soit sur sa terre ancestrale.
    L’antisionisme, c’est considérer les Juifs (et uniquement les Juifs !) comme des étrangers dans leur propre pays.

    Voilà ce qu’est l’antisionisme, ce ne peut donc être absolument rien d’autre que de l’antisémitisme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *