Vu à Jéricho: Interdit aux chiens et aux américains

Des touristes qui se baladaient dans la ville de Jéricho ont été choqués de voir un sinistre panneau situé à l’entrée d’un magasin. Un panneau qui rappelait de sombres souvenirs.

Ils avaient décidé de passer la frontière. Après un périple en Israël, ces touristes font quelques emplette dans la ville qui fut la première avec Gaza à passer sous souveraineté de l’Autorité palestinienne : Jéricho.

Dans le quartier de Aqbat Jaber, le propriétaire d’une échoppe avait placé à l’entrée de son magasin un panneau interdisant l’entrée aux chiens et aux citoyens américains. Une formulation évidemment raciste, qui rappelle les mesures antijuives affichées à l’entrée des lieux publics et de certains magasins par les nazis durant la seconde guerre mondiale.

Dégoûtés, ils quittent les lieux

Selon le couple de touristes, aucune raison au monde ne pourrait justifier un tel comportement. Pas même les décisions de Donald Trump sur le statut de Jérusalem.

Les touristes ont pris l’affiche en photo et l’ont posté sur leur page Facebook, précisant que dégoûtés, ils ont immédiatement pris la décision de quitter les lieux et de poursuivre leur périple en Israël.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *