Zoabi, qui ne craint pas d’aggraver son cas, en appelle à l’union arabe

Hanin Zoabi, du parti arabe Balad, a appelé les parlementaires arabes à s’unir dans une «liste arabe unie qui porterait le niveau de représentation arabe de 11 sièges à 16. » Elle déclare que son parti serait «heureux que ce gouvernement de colons radicaux atteigne la fin de sa route. C’est un gouvernement dont les membres sont encouragés à entretenir une culture raciste et violente. »

Zoabi a déclaré que les députés arabes se sont réunis pour discuter de la «loi sur la nationalité» proposée mais que «en raison des développements de la nuit dernière, nous étions obligés de discuter de la question des élections et de la nécessité d’unifier les partis arabes. ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *