Yad Vashem se prépare au moment où il n’y aura plus de témoins de la Shoah

Avner Shalev, président du mémorial de Yad Vashem, est souvent associé à la commémoration des millions de Juifs qui ont été assassinés par les nazis et leurs collaborateurs. Shalev, qui est né en 1939 à Jérusalem, a consacré plus de deux décennies de sa vie à la commémoration de l’Holocauste. Au fil des années, son travail a transformé l’institution qu’il dirige, devenant un établissement d’enseignement international de premier ordre.

Naturellement, Shalev se prépare pour le fait inévitable qu’un jour il y aura pas de survivants qui pourront fournir des témoignages de première main des atrocités qu’ils ont vécu dans l’Holocauste. « Une des raisons pour lesquelles je suis venu à Yad Vashem en premier lieu a été la vision et la réflexion à long terme de la préparation du peuple juif et de l’Institution à une époque où il n’y aura plus de survivants parmi nous », dit Shalev.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *