Yaacov Amidror : je dois avouer que j’avais tort

Le Général Yaccov Amidror, ancien conseiller à la Sécurité nationale déclare: « Je dois admettre que j’avais tort sur les négociations nucléaires avec l’Iran. Je supposais qu’au tout dernier moment, les Iraniens feraient un petit geste pour obtenir l’accord signé. Je pensais que, tout comme dans tout bazar oriental traditionnel, l’acheteur iranien finirait par accepter de payer un peu plus pour voir la transaction se faire. »

« Mais j’avais tort. Les Iraniens se sentent beaucoup plus enhardis que ce que je avais pensé. Ils sont maintenant persuadés que les six puissances mondiales – les États-Unis, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne – sont plus désireux d’un accord qu’ils ne le sont, et donc l’Iran n’est pas disposé à bouger d’un pouce, malgré les incitations considérables offerts par l’Occident.

Une pensée sur “Yaacov Amidror : je dois avouer que j’avais tort

  • 30 novembre 2014 à 5:59
    Permalink

    Et l’Iran de continuer de manipuler les six puissances mondiales comme des marionnettes …qui ne comprennent rien a rien et qui ne reagissent pas….ou seulement par de’ belles’ paroles et non par des actes. Jusqu’a quand ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *