Vu dans le Washington Post : Charlottesville, « Je suis ici pour tuer des Juifs »

Des centaines de nationalistes blancs portant des torches se sont rendues sur le campus de l’Université de Virginie à Charlottesville dans la journée le vendredi avant une manifestation prévue contre le retrait de statues de confédérés.

Charlottesville. La manifestation impromptue s’est déroulée avant l’événement prévu samedi dernier du mouvement de l’Alt-droite dans le but de « réunir la droite ». La manifestation a été organisée au cours d’un différend au sujet du projet de retrait de la statue de Robert E. Lee.

Les manifestants ont crié « Les juifs ne nous remplaceront pas », « Sang et terre » et « La vie des blancs est importante ». Le Washington Post a interviewé Sean Patrick Nielsen. Dans la vidéo ci-dessous postée sur le site du journal, on peut entendre ce dernier déclarer :

« Je suis ici parce que nos valeurs républicaines sont:

  1. Soutenir l’identité blanche locale. Notre identité est menacée
  2. Le libre marché
  3. Tuer des juifs

A Charlottesville, des affrontements ont eu lieu samedi lors d’un rassemblement de la droite radicale. Un jeune militant suprémaciste blanc a foncé dans une foule de contre-manifestants antiracistes avec sa voiture, tuant une jeune femme.

SOURCE : CFCA

Une pensée sur “Vu dans le Washington Post : Charlottesville, « Je suis ici pour tuer des Juifs »

  • Avatar
    17 août 2017 à 15 h 29 min
    Permalink

    parler de tuer les juifs relève de l’absurdité ce personnage qui tient de tels propos doit être traduit devant un tribunal pour incitation a la haine raciale et menaces de morts contre une communauté juive, et pour que justice soit faite il doit être traduit devant un tribunal Israélien a Tel-Aviv puis condamner selon ses propos et actes criminels

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *