«Vous ne nous imposerez pas de négociations avec un pistolet sur la tempe»

L’ambassadeur à l’ONU, Danny Danon, a dénoncé dimanche l’initiative française pour relancer le processus de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne à travers la convocation d’une conférence internationale de paix. Il fustige l’ultimatum français qui veut ramener Israël de force à la table de négociation : « La paix au Moyen-Orient ne sera pas faite sous des menaces. »

L’initiative a été présentée vendredi par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui a également menacé Israël, en précisant que la France reconnaîtrait unilatéralement un Etat palestinien si ses efforts pour tenter de sortir de l’impasse entre Israéliens et Palestiniens échouent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *